Pegida montre son vrai visage

Comme leurs homologues français (Front National, Riposte Laïque, Identitaires, etc.), les racistes de Pegida ont tenté de jouer la carte de la respectabilité, jurant leurs grands dieux qu’ils ne seraient qu’un « mouvement de citoyens patriotes opposés à l’Islam » mais n’auraient rien à voir avec l’extrême-droite en général, et surtout aucun lien avec la mouvance néo-nazie. Si la présence de gros bras du NPD, de hooligans néo-nazis et les slogans du mouvement montraient dès le début qu’il s’agissait bel et bien d’un mouvement raciste, le verni de respectabilité s’est définitivement effondré hier avec la publication la photo de lui-même que Lutz Bachman, le dirigeant de Pegida, avait publié sur facebook. Lutz Bachman s’y exhibe… maquillé en Hitler ! Ce brave monsieur a également publié des propos racistes les plus orduriers possibles.

bild

Quant au dirigeant de la branche de Leipzig du mouvement, Jörg Hoyer, le journal « Die Welt » a, grâce à une recherche sur internet, découvert qu’il y vendait des exemplaires de « Mein Kampf » ainsi que des insignes SS et autres « souvenirs » du régime nazi. Toujours parmi les dirigeants de Pegida à Leipzig, on trouve Silvio Rösler, hooligan d’extrême-droite, et qui a eu des contacts avec le groupuscule terroriste néo-nazi NSU responsable d’un attentat à la bombe et de dix assassinats entre 2000 et 2011. On trouve enfin aussi Arndt Hohnstädter, juriste depuis toujours du parti néo-fasciste NPD.

2 réponses à “Pegida montre son vrai visage

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s