Aquitaine : les routiers durcissent le mouvement

France 3 Aquitaine, 21 janvier 2015 :

Après l’échec des négociations, les chauffeurs maintiennent la pression. En Gironde, la zone de fret de Bruges est toujours bloquée par des chauffeurs qui ont passé la nuit sur place à Bruges et formé d’autres blocus.

Bordeaux mobilisé

Dans la matinée, les grévistes ont renouvelé les modes d’action développées depuis dimanche soir.

A Bordeaux, une centaine de grévistes se sont installés sur de nouveaux barrages filtrants dans les zones de frêt de Bègles et de Bruges, après avoir libérés celle de Cestas.

Les manifestants avaient reçu dans la nuit « des renforts » des sections locales CGT Ford et CGT Cheminots, mais aussi de transporteurs de fonds et d’ambulanciers, selon Marc Rosa, responsable de la CGT Transports en Gironde.

En l’absence d’accord entre syndicats et patronats, les minimums conventionnels restaient ceux en vigueur l’année dernière. En 2014, un seul des quatre coefficients dans le transport routier – celui des salariés les plus qualifiés – dépassait le Smic, fixé à 9,53 euros bruts par heure. Le salaire minimum a été relevé à 9,61 euros au 1er janvier.

Publicités

2 réponses à “Aquitaine : les routiers durcissent le mouvement

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s