Routiers : deux jours de très fortes mobilisations à partir de 22 heures

Le Parisien, 18 janvier 2015 :

Les routiers entament ce dimanche à partir de 22 heures une grève reconductible prévue au moins jusqu’à mardi. Leur objectif est de peser sur les négociations salariales avec le patronat. Ils demandent une hausse de 5% des salaires quand les employeurs proposent eux de 1% à 2% de revalorisation.

Le mouvement devrait être fortement suivie en Ile-de-France mais aussi en province. Les chauffeurs-routiers entendent bloquer des routes mais aussi des dépôts pétroliers, des centrales d’achats ou encore des sites industriels. Au total, une cinquantaine de barrages pourraient se mettre en place à l’appel de l’intersyndicale de chauffeurs routiers (CGT / FO / CFTC et CFE-CGC). Parmi les régions les plus mobilisées : le Nord, la Bretagne, la Normandie, l’Aquitaine, le Rhône-Alpes ou encore la Lorraine. Bordeaux, Nantes et Marseille devraient notamment être touchées.

Les zones de fret de Roissy paralysées. En Ile-de-France, plusieurs sites devraient être sérieusement paralysés : les zones de fret de Roissy (95), le port de Gennevilliers (92) ou encore le port de Bonneuil (94). Le péage de Saint-Arnoult-en-Yvelines, comme en décembre dernier, devrait être touché par ce mouvement.

En région parisienne, un premier point de rendez-vous est donné pour la CGT et la CFTC à 21h30 à la Porte de Montreuil, selon Pascal Goument (CFTC-GND). Le convoi rejoindra ensuite des militants de FO à la porte de Clignancourt, avant de se rendre au port de Gennevilliers, où est prévue le premier blocage.

Dans le Nord-Pas-de-Calais, les perturbations pourraient intervenir sur Boulogne-sur-Mer, Saint-Omer, Arras et Dunkerque. A Nantes, le périphérique pourrait être rapidement saturé. Les chauffeurs devraient mener des actions à partir de 6 heures. En province, les villes de Lyon, Bordeaux, devraient aussi être touchées vers 22h00, selon Jérôme Vérité, patron de la CGT Transports.

Dans de nombreux cas, les routiers mèneront leurs actions avec leurs voitures et non pas avec les camions de leur entreprise. Ils ont prévenu que seuls les poids-lourds seront stoppés par les grévistes alors que les automobilistes devraient pouvoir passer.

Dans le sud du pays, la circulation devrait être compliquée sur les autoroutes A 50, A7, A51 et A55. En outre, plusieurs opérations devraient avoir lieu lundi matin. Des manifestants devraient se retrouver dès 6 heures à Aix-en-Provence (gare routière), Martigues (rond-point de Lavera), Aubagne (rond-point de la Bourbonne), Marignane (rond-point d’Eurocopter sur la RD9), Fos-sur-Mer (rond-point de la Fossette sur la RN 568). Pendant plusieurs heures, la paralysie risque de gagner les autoroutes, en direction de Marseille. En outre, le trafic de cars devrait aussi être au ralenti.

Publicités

3 réponses à “Routiers : deux jours de très fortes mobilisations à partir de 22 heures

  1. Yves blanvin

    Le problème n’est pas le salaire mais plutôt les routiers des pays de l’est qui nous piquent tout notre boulot

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s