Nouvelles de la lutte à Office dépôt

Midi Libre, 18 janvier 2015 :

Suite à l’annonce de fermeture du site nîmois avec 77 suppressions d’emplois, les salariés demandent des mesures d’accompagnement et un montant d’indemnités de départ acceptable. La grève menée du lundi 12 au vendredi 16 janvier a été levée sur le site de Senlis mais la vigilance est de mise.

Manifestation des salariés vendredi 16 janvier à Nîmes.

La plateforme d’appel nîmoise d’Office dépôt, spécialisée dans la fourniture de papeterie et de bureau, qui doit être transférée au Maroc d’ici juin prochain avec 77 suppressions d’emplois, a été touchée du lundi 12 au vendredi 16 janvier par une grève d’ampleur.

Un mouvement social qui a été arrêté vendredi en toute fin de journée sur le site de Senlis suite à l’avancée des négociations entre la direction nationale et l’intersyndicale. Sur Nîmes, vendredi soir, aucune décision d’arrêt du conflit n’avait été divulguée. Il semble que les salariés veulent continuer à mettre la pression sur la direction et à se montrer vigilants par rapport aux négociations à venir.

Indemnités de départ

Les salariés demandent notamment des mesures d’accompagnement et un montant d’indemnité de départ acceptable, ce qui semble être le cas pour les salaires les plus bas mais pas forcément pour les cadres et commerciaux. Les négociations doivent donc se poursuivre.

Une réponse à “Nouvelles de la lutte à Office dépôt

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s