Archives quotidiennes : 10/01/2015

Brésil : des milliers de manifestants contre la hausse des transports

AFP, 10 janvier 2015 :

Quelques milliers de manifestants ont protesté vendredi soir à Sao Paulo et Rio de Janeiro contre une hausse du prix du billet de bus, une mesure qui avait déclenché des manifestations sociales historiques au Brésil en juin 2013.

A Sao Paulo, la manifestation a rassemblé 2.000 personnes selon la police, 30.000 selon les organisateurs.

La police a accusé des anarchistes Blacks Blocs d’avoir jeté des déchets et des bâtons sur ses agents, qui ont répliqué à l’aide de gaz lacrymogène et au poivre. Une cinquantaine de personnes ont été arrêtées.

Lire la suite

Publicités

Hôpital américain : les salariés réclament toujours un 13e mois

Le Parisien, 10 janvier 2015 :

Hier à 14 heures et pour la deuxième journée consécutive, une centaine d’employés de l’Hôpital américain de Paris, à Neuilly, était en grève pour réclamer l’obtention d’un treizième mois.

« On laisse mourir des sans-papiers à Bruxelles »

RTBF, 10 janvier 2015 :

« On laisse mourir à Bruxelles ». C’est sous ce slogan que, depuis plusieurs semaines déjà, des associations tentent de sensibiliser l’opinion publique et les responsables politiques à une situation sanitaire désastreuse. Depuis le 17 novembre dernier, cinquante sans-papiers sont en grève de la faim dans un squat, boulevard Léopold II, à Molenbeek.

Ces sans-papiers réclament un titre de séjour quitte à mettre leur santé en péril. Selon les médecins, le risque de mort est désormais avéré. Mohamed vient du Maroc. Il raconte que les grévistes souffrent de « maux de tête, de ventre. Il y a des amis qui commencent à vomir du sang. C’est notre ultime action, dans le but d’avoir une vie digne, être égaux comme les autres, avoir les mêmes droits de travail que les autres. » Mohamed est constamment alité. Comme tous ses camarades, il refuse de s’alimenter depuis une cinquantaine de jours. Les hospitalisations se multiplient et l’état de santé de ces sans-papiers inquiète de plus en plus Hanne Bosselaers, une des médecins qui les suit au quotidien, qui rappelle que ce type d’action « abime la santé irréversiblement. Ils risquent d’avoir des problèmes neurologiques, des problèmes aux reins.  » Elle estime que leur état de santé mental est également « très préoccupant. Il y a beaucoup de désespoir, des idées noires. »

Lire la suite

Fin de la grève à l’incinérateur de Clermont-Ferrand

France 3 Auvergne, 10 janvier 2015 :

Au 17ème jour de grève, un accord a été trouvé vendredi en fin d’après-midi, entre les salariés grévistes et la direction de Vernéa. A l’issue de la réunion qui avait démarré à 14 heures, en présence du médiateur nommé jeudi par le Préfet. Le préavis de grève a été levé.

Il leur aura fallu 17 jours pour arriver à trouver un accord. Les grévistes salariés de l’incinérateur et la direction de Vernéa, ont fini par mettre un terme, vendredi après-midi, à un conflit qui les opposait depuis le 24 décembre dernier.

Lire la suite