Béthune : Auchan en grève mercredi matin

La Voix du Nord, 5 janvier 2015 :

La CFDT et la CFTC d’Auchan Béthune lancent un appel à la grève ce mercredi. Des débrayages sont annoncés le matin. Un jour qui n’a pas été choisi au hasard pour protester contre des salaires qui stagnent et des primes qui disparaissent.

« On a choisi de faire grève mercredi car c’est l’ouverture des soldes et l’ouverture d’Intermarché à Verquin », explique Sabine Canlers, déléguée CFDT à Auchan Béthune.

À 7h, mercredi, ceux qui travaillent de nuit ou ceux qui mettent en rayon les produits de grande consommation arrêteront de travailler et se regrouperont à l’entrée du magasin. À 8h30, à l’ouverture du supermarché, les autres personnels et notamment les hôtesses de caisse rejoindront les grévistes.

Débrayages jusqu’en mars

Les griefs : un pouvoir d’achat en baisse. « Les salaires ont augmenté de 0,5 % en 2014 Même pas l’augmentation du coût de la vie et encore, à la base, l’augmentation ne devait être que de 0,1 % ! »

Les grévistes pestent aussi contre la disparition des primes depuis plus d’un an. « C’est même ridicule, parfois, on nous envoie 7 € alors que notre grand patron est l’une des plus grosses fortunes de France avec une évolution de plus de 3 % de sa fortune en 2014 ! »

Les primes, c’est ce qui faisait l’attrait d’Auchan. La participation ? « Ça baisse, ça baisse, ça baisse ! C’est ce qui faisait que les employés d’Auchan étaient des employés heureux, reconnaît la déléguée CFDT. On avait une prime tous les trois mois et en mars, c’était presqu’un mois de salaire. Là, on nous a déjà annoncé que ce serait nul. »

Jusqu’à l’annonce de ce taux de prime, en mars, les syndicats comptent renouveler les débrayages. Des débrayages courts à chaque fois.

Combien de grévistes ?

Mercredi, les salariés reprendront le travail à 9h30. « Le but n’est pas de leur faire perdre du salaire mais de montrer notre mécontentement. » Avec une interrogation de taille : quelle participation ? « On espère qu’on aura du monde. On craint que la direction fasse pression, surtout sur les hôtesses de caisse car ce sont elles qui encaissent le jour des soldes et si elles suivent le mouvement, elles vont beaucoup gêner ! Ce sont elles qui ont le plus demandé cette grève. Les pressions, j’ai connu ça dans le passé, raconte Sabine Canlers. Les chefs de rayon disent : Il vaudrait mieux pas que tu fasses grève mais tu es libre, c’est un droit. Ça commence comme ça ! »

Combien de grévistes sont attendus mercredi ? Grande incertitude. « Dans le meilleur des cas, j’espère une centaine de personnes. » Sur les 380 salariés que compte l’enseigne à Béthune D’autres Auchan ont aussi connu des grèves, à des dates différentes.

«Des salaires de misère»

« On a des salaires de misère », estime Sabine Canlers. « La majorité touche 1250 €. En tant que déléguée du personnel et après 25 ans d’ancienneté chez Auchan, j’ai jamais vu autant de personnes dans la misère dans le magasin. Et encore, nous les anciens, on a une petite prime d’ancienneté. Moi, j’ai 43 € par mois de prime d’ancienneté. »

Les salariés craignent une détérioration de leur rémunération à venir. « Pour encore gagner de l’argent sur les salaires, il est question de faire commencer les personnes qui mettent en rayon à 4h au lieu de 2 ou 3h. Ça fait gagner des heures de nuit. Ça doit être de nouveau abordé au CE de ce mois. » Également en pourparlers, le travail 12 dimanches par an. « On n’est pas d’accord. On est assez ouvert dans l’année et tard le soir. »

Une réponse à “Béthune : Auchan en grève mercredi matin

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s