Archives quotidiennes : 30/12/2014

Leroy-Somer (Angoulême) : Un exemple à suivre !

Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

A l’usine Leroy-Somer d’Angoulême, les travailleurs ont constaté que la prime de participation avait encore baissé pour ne représenter que 20% d’un salaire mensuel. Depuis le 17 décembre, les travailleurs de l’usine Leroy-Somer sont en grève pour exiger un treizième mois. Après avoir passé le réveillon de Noël devant l’usine, les ouvriers se préparent à passer un deuxième réveillon de lutte. Avec les prix qui explosent et les salaires qui stagnent, les travailleurs de l’usine ont bien raison de refuser d’accepter cette nouvelle baisse de leurs revenus.

La solidarité de nombreux habitants de l’agglomération montre qu’au-delà de Leroy-Somer, cette lutte est celle de toute la classe ouvrière. Il n’y a pas qu’à Leroy-Somer qu’on n’en peut plus des salaires qui stagnent, des primes qui baissent… alors que tout devient plus cher. Il n’y a pas qu’à Leroy-Somer où avec nos salaires, il faut aussi subvenir aux besoins d’un proche, d’un concubin, d’un enfant ou d’un parent touché par le chômage. Que ce soit dans la métallurgie, le commerce, les transports, la santé, le BTP et dans bien d’autres secteurs, nous sommes des millions à ne plus pouvoir joindre les deux bouts. Pour 2015, il est serait temps de prendre exemple sur le combat des ouvriers de Leroy-Somer, de ne rien lâcher et de se battre tous ensemble pour des hausses de salaires !

Publicités

A quand un plan d’urgence pour le logement ?

Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Dans plusieurs départements, les travailleurs sociaux du 115 alertent sur le manque criant de places d’hébergement d’urgence. Ainsi, en novembre, sur 17.200 personnes qui ont sollicité le 115 dans 37 départements, 9.000 n’ont obtenu aucune solution. A entendre préfets et politiciens, il ne serait pas possible de loger tout le monde, il n’y aurait ni les places ni les fonds nécessaires pour offrir au moins un hébergement d’urgence à des milliers d’hommes, de femmes et d’enfants qui vivent dans les rues d’un des pays les plus riches du monde.

Pourtant, en quelques heures, la préfecture de Savoie a pu assurer un hébergement d’urgence à 15.000 « naufragés de la route » pris dans les chutes de neige dans la nuit du 27 au 28 décembre. Cela montre qu’il suffit d’une volonté politique pour, en urgence, faire en sorte que personne ne dorme dehors.

Lire la suite

Syrie: des centaines de prisonniers en grève de la faim à Homs

AFP, 30 décembre 2014 :

Des centaines de prisonniers, en majorité de conscience, dans la prison de la ville syrienne de Homs ont entamé une grève la faim pour dénoncer leurs longues détentions et les abus, ont affirmé mardi un détenu et une ONG.

« Plus de 1.000 personnes sont en grève de la faim depuis quatre jours », a précisé par téléphone, depuis la prison de Homs (centre), un détenu allant sous le pseudonyme de « Homsi ».

Lire la suite

Leroy Somer: neuf grévistes devant le juge des référés, décision rendue demain matin

Sud Ouest, 30 décembre 2014 :

Neuf salariés qui bloquent le site de Rabion à Angoulême étaient assignés cet après-midi devant le juge des référés pour exercice abusif du droit de grève.

Salle d’audience bondée cet après-midi, au palais de justice d’Angoulême. Neuf salariés de Leroy-Somer étaient assignés devant le juge des référés par leur entreprise notamment pour exercice abusif du droit de grève.

Lire la suite

Auchan dégraisse quand l’Etat passe à la caisse

Libération, 30 décembre 2014 :

Le groupe va supprimer 300 postes en trois ans. Il devrait pourtant toucher 120 millions d’euros au titre du crédit d’impôt compétitivité emploi (CICE). Les syndicats s’indignent.

Auchan inaugure la première polémique liée au CICE : tout en touchant des dizaines de millions d’euros liés au crédit d’impôt compétitivité emploi, la chaîne de grande distribution a annoncé jeudi en comité central d’entreprise un plan de réorganisation qui supprimera, en net, près de 300 postes de travail sur trois ans.

Lire la suite

Bastia : Grève illimitée à l’office hydraulique dès ce mardi

Corse Matin, 30 décembre 2014 :

A l’appel des sections CGT et FO, les agents du service de l’Office d’équipement hydraulique de la Corse chargé de la distribution d’eau de l’agglomération de Bastia se sont mis en grève pour une durée indéterminée à compter de ce mardi sur l’ensemble du périmètre d’affermage de la Cab.

Alors que la structure intercommunale a décidé de reconduire pour un an le contrat d’affermage avec l’OEHC, les syndicats ne comprennent pas que celui-ci « intime à la Cab de se mettre à partir du 1er janvier en service réduit avec réduction drastique des effectifs opérationnels ».

Lire la suite

Grève à Leroy-Somer : neuf salariés au tribunal

Charente Libre, 30 décembre 2014 :

La direction demande l’expulsion des salariés qui bloquent Rabion depuis treize jours. L’audience de référé se tient en ce moment.

c-est-ce-mardi-apres-midi-que-neuf-salaries-principalement_461206_800x600

150 salariés sont au tribunal en ce moment pour soutenir les neuf salariés convoqués.

La direction de Leroy-Somer a donné ce lundi en fin de matinée sa réponse aux grévistes qui tiennent depuis treize jours le siège de l’usine de Rabion à Angoulême: deux huissiers de justice et des assignations en référé devant le tribunal de grande instance.

Lire la suite