Leroy-Somer à Angoulême : la direction attaque le blocus au tribunal

Sud-Ouest, 29 décembre 2014 :

La direction de Leroy-Somer a engagé une procédure en référé pour demander la réouverture de l’usine de Rabion, à Angoulême. A l’appel de la CGT, les grévistes bloquent l’accès à ce site stratégique depuis le 17 décembre.

Douze jours de grève et une détermination intacte. Hier après-midi, les salariés grévistes de Leroy-Somer continuaient à bloquer l’accès au site de Rabion, à Angoulême. Un site stratégique puisqu’il permet à l’industriel d’assurer ses livraisons, notamment en direction de ses plus importants clients.

Ce lundi matin, les grévistes ont cependant reçu la visite d’un huissier : celui-ci leur a signifié que la direction avait engagé une procédure en référé devant le tribunal d’Angoulême. Elle demande à la justice de mettre fin au blocus du site de Rabion. L’audience doit avoir lieu ce mardi. « Nous avons besoin de reprendre nos livraisons, sous peine de devoir payer des pénalités de retard conséquentes », fait savoir la direction de Leroy-Somer.

Les grévistes de Leroy-Somer ont passé la nuit du réveillon de Noël devant Rabion. Et, « en l’absence d’avancées et de dialogue avec la direction », ils comptent bien réveillonner à nouveau sur site pour le premier de l’an.

2 réponses à “Leroy-Somer à Angoulême : la direction attaque le blocus au tribunal

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s