Augmenter les salaires, une urgence pour des millions de travailleurs !

Communiqué de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

Comme on pouvait s’y attendre, il n’y aura pas de coup de pouce pour le SMIC au 1er janvier 2015. Avec une hausse de 0,8%, le SMIC arrivera à 9,61 euros brut de l’heure soit 1.451,11 euros mensuels… c’est-à-dire une augmentation de 8 centimes de l’heure ! Dans la poche, en net à la fin du mois, cela fait 1136,72 euros, contre 1128,70 euros actuellement. Soit… 8 euros de plus.

Alors que les prix ne cessent d’augmenter, cette « hausse » est une véritable provocation pour les travailleuses et les travailleurs. Pire, Sapin, devant un public de patrons et Gattaz, a appelé mercredi 17 décembre les patrons, qui n’en demandaient pas tant, à ne pas trop augmenter les salaires !

Que l’on soit au SMIC ou un peu au-dessus, nous sommes de plus en plus nombreux à ne plus pouvoir joindre les deux bouts. Dans des biens des entreprises, cette année encore, les NAO, Négociations Annuelles Obligatoires où il est notamment question des salaires, n’ont rien donné et bien des travailleurs ont en plus dû constater que des primes avaient été considérablement réduites en cette fin d’année.

Aussi, la deuxième quinzaine du mois de décembre a été marquée par des grèves et des débrayages dans de nombreuses boîtes. Employés du commerce à Auchan, Géant Casino, Leader Price, les boutiques de souvenir de la Tour Eiffel ou Amazon, travailleurs des transports publics comme à Besançon ou Caen, salariés des compagnies d’assurances comme chez Mondial Assurance, ouvriers dans l’agroalimentaire comme chez Aubret à Saint-Mars-la-Jaille, dans la santé comme à l’Hôpital américain de Neuilly-sur-Seine, métallos de l’usine Leroy Somer (Angoulême)… Après de premières actions, les routiers se préparent à une grève en janvier et le personnel d’EasyJet a prévu de cesser le travail les 25 et 26 décembre.

Toutes ces luttes, parfois victorieuses, comme chez Aubret où les travailleurs ont arraché une prime de 400 euros, montrent l’urgence criante d’obtenir des hausses de salaires. Ces luttes sont nécessaires, et il serait bon qu’en 2015 on s’y mette tous ensemble pour obliger les patrons de passer à la caisse !

2 réponses à “Augmenter les salaires, une urgence pour des millions de travailleurs !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s