Monthieu : Grève dans le groupe Casino ce vendredi

Zoom d’Ici, 19 décembre 2014 :

A quelques jours de Noël, des employés de Géant Casino et Leader Price ont cessé le travail. Ils réclament des embauches et une meilleure répartition du travail.

C’est une scène assez originale qui se déroule au Leader Price de Monthieu ce vendredi matin. Le directeur du magasin travaille à la seule caisse d’ouverte ce jour. Un mouvement de grève (CGT) a poussé la plupart de la dizaine d’employés en CDI dehors. Au programme, tractages auprès des clients, piquet de grève, et ce depuis 6 heures du matin. Plusieurs magasins français ont suivi le mouvement. Dans la Loire, les Géant de Monthieu et de Firminy participent à la grève.

Leur revendication principale : le recrutement de personnels supplémentaires, « au moins deux caissières », précise William Rebbos, employé du magasin de hard-discount de Monthieu et délégué syndical. « Nous devons tout faire : mise en rayon, nettoyage, déchargement du camion, caisse…avant nous avions chacun nos postes », indique le responsable syndical, qui estime « qu’un vrai tournant a été pris il y a un an ».

Conséquence, les rayons de ce supermarché sont parfois clairsemés : « on n’a pas toujours le temps de réapprovisionner », lance une autre déléguée syndicale, Nathalie Poinat. Selon eux, le nombre d’hôtesses de caisses s’est réduit comme peau de chagrin avec les années : « Nous étions 17 caissières il y a 20 ans, nous sommes aujourd’hui 4 ».

Leur nouveau rôle, assumer la gestion du drive depuis 15 jours, a fait déborder le vase, tout comme la perspective d’une ouverture le dimanche. « Nous sommes débordés, ce qui a pour conséquence que trois salariées sont en maladie depuis 3 mois, elles ne sont pas remplacées ». Autre revendication : leur
salaire : « on a le même qu’il y a 20 ans, à nos débuts ».

Du personnel de Géant Monthieu a suivi le mouvement, à l’appel des syndicats UNSA et CGT. lls sont une vingtaine de personnes, sur 260 employés à être en grève ce vendredi. « Sur les deux dernières années, nous avons perdu une quarantaine de postes, sans oublier que nous avons très peu d’extras en CDD », indique Yazid, employé au rayon liquide et délégué syndical. « Nous avons choisi de déclencher le mouvement aujourd’hui, parce que nous voulons provoquer un électrochoc auprès de la direction de Casino ». Leur grève est reconductible demain et les jours suivants.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s