Lutte contre la privatisation à TAP Portugal

Econostrum, 17 décembre 2014 :

Les avions de la compagnie aérienne nationale portugaise TAP Portugal devraient rester clouer au sol pendant les fêtes de fin d’année. Douze syndicats ont déposé un préavis de grève du 27 au 30 décembre pour protester contre la privatisation TAP. Sur son site Internet, TAP conseille à ses clients de changer leurs réservations ou de se faire rembourser, et « présente ses excuses » .

TAP a déjà perdu plus de 20 millions d’euros à la suite des conflits sociaux de 2014. Cette grève en période de forte affluence pourrait lui coûter une trentaine de millions de plus. La compagnie a dégagé une marge de 34 M€ en 2013 mais cumule un passif d’un milliard d’euros.

Les syndicats ne veulent pas entendre parler d’une privatisation. Le gouvernement a déjà reculé en baissant de 100 à 61 % la part de capital cédée à des investisseurs privés. L’Etat conserverait pendant trois ans 34% du capital alors que les salariés de TAP deviendraient propriétaires de 5% de leur compagnie.

Publicités

2 réponses à “Lutte contre la privatisation à TAP Portugal

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s