Tournai: le CPAS propose un plan, le personnel est en colère

rtbf.be, 10 décembre 2014 :

Les négociations sur le plan de structuration du CPAS de Tournai ont débuté ce mardi. Le CPAS confirme sa volonté de fermer des services et envisage de se séparer d’environ 48 travailleurs : 21 départs à la retraite et 27 licenciements.

Les syndicats, le CPAS et la Ville ont entamé les négociations ce mardi au sujet du plan de restructuration du CPAS de Tournai. Outre le non-remplacement des départs à la retraite, le CPAS prévoit de fermer le Centre communautaire Saint-Piat, un centre de scolarité, la maison de quartier La Ruche avec ses animations et son lavoir social, et le service de médiation de dettes. Il compte aussi réduire les horaires d’ouverture des crèches et supprimer des services autour de l’Initiative locale d’accueil.

Le plan implique aussi 21 départs en pension de travailleurs, et 27 licenciements secs.

Les représentants syndicaux sont déçus des négociations, où ils ont posé beaucoup de questions. « C’est flou, c’est brouillon », lance Pascal Douliez (secrétaire régional CGSP-Admi). « Et j’ai la certitude que ce plan ne suffira pas pour tenir la route jusqu’en 2020. Il faudra un plan plus solide pour que l’on ne doive pas revenir chaque année pour licencier. »

Frédéric Vancoillie, mandataire permanent CSC-Services publics, a le même sentiment. Il déplorant aussi un manque de transparence, notamment concernant le futur des maisons de repos. Avec quel argent le CPAS va payer la construction du nouveau home du Moulin à cailloux à Tournai ? Filerait-on tout doucement vers une privatisation

Et Frédéric Vancoillie d’ajouter : « Il y a eu de la mauvaise gestion, un manque de prévoyance. Et nous n’acceptons pas ce plan, notre objectif étant de réduire ce nombre en poussant le CPAS à prendre d’autres mesures. »

« La seule variable ne doit pas être le personnel », disent encore les syndicalistes qui, lors d’une assemblée générale du personnel, ont présenté le plan aux travailleurs du CPAS. Des travailleurs amers, et en colère.

« Nous sommes remontés, outrés, c’est un drame social pour ces travailleurs qui seront licenciés en partie à cause de la mauvaise gestion du CPAS. Des mesures auraient dû être prises plus tôt », souligne un travailleur.

Une collègue, à l’aube de la pension, ajoute : « Ma vie, cela a été le CPAS. Quel sera mon avenir ? Et celui de mes collègues ? Des bruits, on en entendait depuis des années. Mais nos supérieurs disaient que ce n’étaient que des rumeurs. Et maintenant, on prend ces bruits en pleine figure. On nous a vraiment pris pour des imbéciles ! »

Les syndicats, le CPAS et la Ville se revoient le vendredi 19 décembre.

 

Une réponse à “Tournai: le CPAS propose un plan, le personnel est en colère

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s