Thyssen, entre solidarité et colère

Ouest France, 5 décembre 2014 :

L’usine angevine de fabrication d’ascenseur, sous le coup d’un lourd plan social, a été bloquée hier, toute la journée.

thyssen-entre-solidarite-et-colere

Philippe a 50 ans, dont 29 passés à Thyssen, à l’unité de production électrique. En ce jeudi matin glacial, il tente de garder le sourire devant son usine, bloquée depuis 8 h du matin. Le chapeau vissé sur le crâne, il savoure la solidarité qui soude les salariés, mais encaisse le coup : « C’est la première fois que je ressens un tel coup de grisou. On s’attendait à quelque chose, mais pas à ce point-là. » Le 25 septembre, la maison mère de ThyssenKrupp Angers – Saint-Barthélemy annonçait la suppression de 258 postes sur les 440 que compte le site angevin de recherche et de fabrication d’ascenseurs. La production avait alors aussitôt été bloquée. Avant de reprendre, quand la direction avait accepté d’entamer des négociations.

« Nous avons arrêté de nouveau toute production, jeudi dernier, pour protester contre les propositions faites par la direction », et jugées trop faibles. Philippe vit dans l’incertitude. « Aujourd’hui, on sait quels postes vont être supprimés, mais pas quelles personnes vont être licenciées. On vit avec ça depuis le 25 septembre. »

Déléguée CGT (l’un des deux syndicats présents dans l’entreprise angevine avec la CGC), secrétaire au comité central, Claudine Van Den Bavière compte ses troupes. « Aujourd’hui, près de 90 % des salariés sont en grève. La colère et la hargne ressortent. » L’intersyndicale plaide pour un nombre réduit de licenciements, de meilleurs reclassements, une prime supra légale plus élevée.

En début d’après-midi, même si les nouvelles propositions faites par la direction n’ont pas été jugées « satisfaisantes », les salariés ont décidé de reprendre la production jusqu’à mardi matin, date d’une nouvelle négociation.

La direction n’a pu être jointe. Les salariés ont ouvert une adresse mail pour recueillir des soutiens : diffusion.tkefr-tef@edc.thyssenkrupp.com

Publicités

2 réponses à “Thyssen, entre solidarité et colère

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s