Archives quotidiennes : 07/12/2014

Cinéma Le Concorde : Le plan de licenciement serait ajourné

Ouest France, 7 décembre 2014 :

La Roche-sur-Yon : Le directeur du cinéma a annoncé samedi « l’abandon » du projet de restructuration induisant deux licenciements. Les grévistes n’y croient pas. Ils poursuivent leur mouvement.

Le courrier est tombé samedi dans les boîtes mail des grévistes : « Je regrette la situation qui s’est créée. Je vous propose l’abandon du projet de restructuration, tel qu’il a été transmis au conseil d’administration […] Je vous propose de reprendre le travail, et de mettre en place un dialogue social constructif pour l’avenir  » écrit le directeur Paolo Moretti.

Lire la suite

Le magasin Inno à Liège restera fermé ce dimanche

7 sur 7, 7 décembre 2014 :

Le magasin Inno à Liège n’a pas ouvert ses portes dimanche matin, les travailleuses menant un mouvement de grève pour marquer leur opposition à la volonté de la direction d’ouvrir son enseigne ce dimanche dans la Cité ardente, a confirmé Brigitte Streel, secrétaire permanente CNE, à l’Agence Belga. Un piquet de grève a par ailleurs été installé devant le magasin.

Une action de grève avait déjà été menée le 2 novembre dernier contre la décision de la direction d’ouvrir l’enseigne liégeoise certains premiers dimanches du mois.

Face aux attaques anti-ouvrières, l’exemple belge

Editorial de « Communisme-Ouvrier n°49« , bulletin de l’Initiative Communiste-Ouvrière :

En France, la situation est marquée par des attaques de plus en plus violentes de la part du gouvernement et du patronat contre la classe ouvrière. C’est bien l’ensemble des droits que les travailleurs ont arrachés pendant des décennies de lutte qui sont remis en cause.

Les déclarations de Macron et d’autres politiciens sur les 35 heures préparent des remises en cause de la durée hebdomadaire du temps de travail. Toujours concernant le temps de travail, on assiste à une offensive, d’abord dans le commerce avant de s’étendre aux autres secteurs d’activité, pour imposer le travail dominical.

Lire la suite

[Vidéo] – Paris : manifestation des chômeurs et précaires pour l’emploi

Au moins un millier de personnes ont manifesté samedi 6 décembre à Paris, plusieurs centaines d’autres en régions, contre le chômage et la précarité.

Sans titre

Paris: manifestation, hier, de chômeurs et de précaires pour l’emploi. La vidéo de l’AFP :

 

Leader Price : Salariés en colère

L’Est Eclair, 7 décembre 2014 :

Aube – Les trois-quarts des salariés aubois des supermarchés Leader Price étaient en grève, samedi. En cause : des conditions de travail dégradées.

Six grévistes sur huit aux Chartreux, douze sur seize à Pompidou, douze sur quatorze à Bar-sur-Seine », détaille Laurent Lemoult. Le délégué syndical CGT s’avouait plutôt satisfait de la mobilisation, samedi.

Lire la suite

«Le but de Daesh était de ne laisser aucune fille vierge»

Libération, 3 décembre 2014 :

A Dohouk, au Kurdistan irakien, «Libération» a rencontré deux femmes yézidies qui ont fui la captivité et les abominations des hommes de l’Etat islamique.

«Les hommes du califat ? Ce ne sont pas des êtres humains, ce sont des bêtes !» s’écrie Adar (1) en tordant nerveusement ses doigts sur sa robe de velours noir. La petite maison délabrée de Dohouk, au Kurdistan irakien où elle est réfugiée, donne sur une cour de terre battue, avec quelques poules déplumées, où les gamins jouent pieds nus, le visage couvert de mouches. C’est au moins un toit sur leur tête, avec l’hiver mordant qui est déjà là. Et surtout, c’est la liberté.

Lire la suite

Une trentaine de sans-papiers en grève de la faim hospitalisés

Belga, 7 décembre 2014 :

Une trentaine de membres du collectif de la Voix des Sans-Papiers sur la cinquantaine qui a entamé une grève de la faim le 17 novembre dernier, ont été hospitalisés depuis le début de l’action à Molenbeek-Saint-Jean, indique le collectif dimanche dans un communiqué. Le but de cette dernière est, selon eux, de dénoncer les conditions inhumaines dans lesquelles ils vivent depuis des années.

Le collectif, établi à Molenbeek, rassemble 200 personnes dont 13 enfants et une quarantaine de femmes originaires d’Afrique du nord et d’Afrique subsaharienne, qui occupent une maison de repos désaffectée du boulevard Léopold II, à Molenbeek-Saint-Jean. Ses membres demandent notamment la régularisation de tous les sans-papiers vivant dans le squat.

Lire la suite