Des milliers de New-Yorkais manifestent contre les violences policières

Huffingtonpost, 5 décembre 2014 :

Des milliers de personnes manifestaient jeudi soir à New York pour dénoncer, comme d’autres Américains l’ont fait à Ferguson ou à Cleveland, les violences impunies de la police qui ravivent les tensions raciales dans le pays.

C’est la deuxième nuit consécutive que les New-Yorkais, qui ont pris d’assaut le pont de Brooklyn, exprimaient leur indignation après la décision d’un jury populaire de ne pas poursuivre un policier blanc, responsable de la mort d’un père de famille noir cet été.

Le décès d’Eric Garner était intervenu quelques semaines avant qu’un adolescent noir non armé soit abattu par un policier blanc à Ferguson, déclenchant des semaines d’émeutes dans cette banlieue de St Louis dans le Missouri.

Jeudi, le ministre de la Justice, Eric Holder, a présenté les conclusions d’une enquête accablantes pour la police dans une autre affaire à Cleveland dans l’Ohio où un enfant noir de 12 ans a été tué par un policier le 22 novembre.

La police de Cleveland a fait un usage « excessif » de la force par le passé, a affirmé Eric Holder, lui-même noir, qui s’était rendu sur place dans le cadre d’une tournée des services de police, mise en cause après la mort de plusieurs Noirs par des policiers blancs.

Tamir Rice, garçon noir de 12 ans, avait été tué alors qu’il manipulait une arme factice dans une aire de jeux. Dans une vidéo compromettante, le policier tire sur lui quelques secondes seulement après être sorti de sa voiture.

Jeudi soir, des milliers de New-Yorkais se sont d’abord rassemblés dans le square Foley, dans le sud de Manhattan, près de la mairie et du quartier général de la police new-yorkaise, brandissant des pancartes avec des inscriptions « La vie des Noirs compte », « Le racisme tue », ou encore « Ferguson est partout ».

Alors que le cortège grossissait, la police a fermé le principal tunnel reliant Manhattan au New Jersey, les télévisions montrant des milliers de manifestants massés dans l’ouest de Manhattan.

Le 17 juillet, Eric Garner, soupçonné de vente illégale de cigarettes à New York, avait été plaqué au sol et serré au cou par un policier blanc. Il était mort peu après s’être plaint de ne pas pouvoir respirer. Le médecin légiste avait conclu à un homicide.

La décision à New York de ne pas poursuivre le policier a fait écho à une annonce similaire à Ferguson où un grand jury a refusé le 24 novembre d’inculper un autre policier blanc, responsable de la mort début août de Michael Brown. Darren Wilson avait tiré douze fois sur le Noir de 18 ans qui n’était pas armé.

Une réponse à “Des milliers de New-Yorkais manifestent contre les violences policières

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s