Chômage, précarité, licenciements… y’en a assez !

Tract de l’Initiative Comuniste-Ouvrière :

De l’argent il y’en a dans les poches du patronat !

Si, chômeurs, salariés ou retraités, les fins de mois commencent toujours plus tôt et sont de plus en plus difficiles, si à force de se serrer la ceinture il n’y même plus de trous, si une partie de plus en plus importante de la population n’arrive plus à satisfaire certains besoins de base comme se loger, se nourrir ou se soigner, la crise ce n’est que nous les prolétaires qui la subissons. Les riches bourgeois eux continuent de s’engraisser. La famille Peugeot se classe ainsi 8e fortune française… de Suisse selon le magazine Bilan avec une fortune estimée (et planquée) entre 1,7 et 2,5 milliards € ! En France, les 500 plus grosses fortunes ont vu leurs revenus augmenter de 25% en un an !

chomP

Dans le monde, les 85 personnes les plus riches possèdent autant que les 3,5 milliards les plus pauvres. Bref, une petite poignée de très grands bourgeois, même pas le nombre d’habitants d’un petit village, possèdent autant que la moitié la plus pauvre de l’humanité. Et ces fortunes ne cessent d’augmenter. Ainsi entre mars 2013 et mars 2014, le patrimoine cumulé des 85 personnes les plus riches du monde a augmenté de 668 millions de dollars par jour, ou de près d’un demi-million par minute !

Et pourtant, pas un jour sans qu’on apprenne un nouveau plan de licenciement, une nouvelle fermeture d’usine ou des suppressions de postes. Le patronat et le gouvernement à son service utilise le chômage de masse et les licenciements comme une véritable arme terroriste pour remettre en cause tous les droits des travailleurs. Depuis le sommet de l’Etat et les beaux salons de la bourgeoisie, il n’y a pas un jour non plus sans que l’on entende leurs campagnes ignobles sur les chômeurs qui « ne chercheraient pas du travail » ou sur les salariés qui « coûteraient trop cher ». A vomir !

Répondant aux aspirations du MEDEF, Macron prépare déjà une nouvelle loi visant à « simplifier » les licenciements économiques, à permettre aux patrons de ne plus avoir à respecter des critères dans l’ordre des licenciements et à rendre encore plus difficile l’invalidation des plans sociaux par les tribunaux. Le patronat, lui, revendique bien sûr d’aller encore plus loin et ne d’avoir plus à justifier les licenciements… ce qui veut dire pour nous les travailleurs que nous n’aurons plus la possibilité de les contester.

Alors que devant les agences Pôle Emploi on crève du chômage, dans les usines, les services et sur les chantiers on crève des cadences et de la charge de travail qui augmentent. Partout, que ce soit dans l’automobile ou dans les hôpitaux, à La Poste ou dans le commerce, dans la chimie, l’éducation, l’agroalimentaire ou ailleurs, les suppressions d’emploi signifient encore plus de chômage d’un côté et des conditions de travail qui ne cessent de se dégrader de l’autre.

Oui, les moyens existent pour assurer une vie décente pour toutes et tous. Les moyens existent pour embaucher massivement des chômeurs afin de réduire le temps et la charge de travail sans toucher aux salaires.

Surtout que leurs fortunes, ces grands bourgeois l’accumulent sur notre dos, grâce à notre travail… et nous jettent au chômage dès qu’ils nous trouvent « plus assez rentables ». Toutes leurs fortunes, tout ce que possèdent les grands bourgeois, ils l’ont pris sur notre dos, grâce à notre sueur, ils nous l’ont volé ! Exproprier patrons et actionnaires, réorganiser la production au service de l’humanité, c’est renverser cette société qui marche sur la tête pour permettre à chaque être humain de vivre décemment.

Assez de cette société qui nous condamne à la misère et à l’exploitation pour augmenter toujours plus les profits d’une infime minorité ! Il est temps d’imposer notre droit de vivre contre leur droit à la propriété !

La CGT Privés d’Emploi, AC !, MNCP et l’APEIS organisent samedi 6 décembre 2014 une manifestation contre le chômage et la précarité à 14 heures, Place Stalingrad (Paris).
L’Initiative Communiste-Ouvrière appelle à participer à cette manifestation.

Tract en PDF : Chom_tract (1)

Une réponse à “Chômage, précarité, licenciements… y’en a assez !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s