Tizi Ouzou : Etudiants et Syndicats dénoncent la violation des franchises universitaires

TSA, 23 novembre 2014 :

L’université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou a été paralysée, ce dimanche 23 novembre, par une grève générale à l’appel des étudiants et des syndicats pour dénoncer la « violation des franchises universitaires par la gendarmerie ».

Cette action a été décidée suite à l’affaire des gendarmes et militaires chassés par les étudiants jeudi dernier alors qu’ils s’apprêtaient à tenir une conférence dans le cadre d’une campagne d’information sur les nouvelles dispositions sur le service nationale. Dans une déclaration commune, le syndicat Conseil national des enseignants, CNES, de Tizi Ouzou et le SNAPAP ont qualifié l’introduction des gendarmes à l’université d’une « grave atteinte aux franchises universitaires ».

« Alors qu’on croyait que les vieux réflexes sont à jamais effacés des mémoires, voilà qu’on assiste une fois de plus à une velléité des groupes occultes qui ne désespèrent pas de faire basculer l’université et la région dans la violence. Ce qui est le but recherché par ces groupes en tentant de maquiller la violation des franchises universitaires par des groupes de la gendarmerie en l’intégrant dans une campagne d’information sur les nouvelles dispositions sur le service national » lit-on dans la déclaration des deux syndicats.

Dans une déclaration de dénonciation rendue publique jeudi dernier, les deux même syndicats ont déjà expliqué que « la délégation de la gendarmerie s’est rendue coupable de violation des franchises universitaires en s’introduisant en tenue réglementaire, avec des armes et dans des véhicules officiels dans le campus de Hasnaoua. Ce piétinement et violation ont produit une indignation tonitruante et implacable dans la communauté universitaire » au sein de laquelle, ajoutent-ils, cet événement a ravivé les douleurs d’hier.

El Watan, 23 novembre 2014 :

Les étudiants de l’université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou ont organisé, aujourd’hui à 11 heures, un rassemblement à l’intérieur du campus de Hasnaoua, pour dénoncer « la violation des franchises universitaires», par une délégation de la gendarmerie nationale, relevant du secteur militaire de Tizi Ouzou.

Les initiateurs de cette action ont indiqué lors d’une prise de parole : « L’université est un lieu sacré du savoir. Dès lors, la présence de tout corps de sécurité à l’intérieur n’est qu’une violation des traditions universitaires. Ceci n’est qu’une offense et une insulte à toute la famille estudiantine. Il y a des salles publiques partout où ce genre d’activités sont sensées avoir lieu».

Pour rappel, jeudi dernier, des éléments de ce corps militaire se sont rendus à l’intérieur de l’auditorium de l’université en tenue réglementaire pour animer une conférence portant sur les nouvelles dispositions relatives au Service National, au profit des étudiants. L’action de ce matin a drainé des centaines d’étudiants, qui ont tenu ainsi à répondre à l’appel de la veille.

Par cette grève, les étudiants ont voulu mettre en échec ce qu’ils appellent « un complot ourdi contre l’Université Mouloud Mammeri et contre la région ». Pour leur part, les cellules syndicales du CNES et le SNAPAP, ont réagi par une déclaration dans laquelle ils précisent que : «naturellement ce piétinement et cette violation a produit une indignation tonitruante et implacable dans les cœurs de tous les membres de cette famille qu’est l’université Mouloud Mammeri». Pour les syndicalistes, il ne faut pas « privilégier la réaction précipitée, mais qu’il faudra réfléchir ensemble et se concerter sur la meilleure manière de déjouer ce complot».

Publicités

Une réponse à “Tizi Ouzou : Etudiants et Syndicats dénoncent la violation des franchises universitaires

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s