200 mineurs polonais occupent le siège d’une entreprise

IndustriALL, 17 novembre 2014 :

Deux cents mineurs polonais occupent le siège du plus grand producteur de charbon thermique de l’Union européenne, pour protester contre les projets de liquidation de l’entreprise.

La liquidation du géant minier polonais, Kompania Weglowa S.A. (KW), menace l’emploi de plus de 46.000 personnes employées par l’entreprise d’État.

Les mineurs qui participent à l’action, dont certains sont membres des affiliés de IndustriALL Global Union, KADRA et Solidarnosc, campent devant les bureaux de l’entreprise à Katowice depuis jeudi dernier.

Ils refusent de quitter les lieux tant qu’ils n’auront pas eu des contacts et des entretiens avec des représentants du ministère du Travail.

Ils veulent que le gouvernement polonais intervienne pour sauver l’entreprise, déjà touchée par un plan de restructuration de réduction de la main-d’œuvre portant sur 26.000 salariés. Plus de 10.000 emplois ont été perdus au cours des deux dernières années.

Cependant, la semaine dernière, le directeur général de KW, Miroslaw Taras, a dit aux représentants syndicaux qu’il a été dans l’impossibilité d’obtenir le financement nécessaire à la restructuration de l’entreprise, du fait que le projet d’émission d’euro-obligations permettant d’obtenir des millions de dollars n’a pas pu aboutir.

Le directeur général a dit aux syndicalistes que sa seule option pour sauver l’entreprise consiste à supprimer des équipes de mineurs et à liquider plusieurs mines. Il a également dit qu’il est revenu de la capitale polonaise Varsovie sans avoir pu obtenir un soutien du gouvernement.

L’entreprise fait face à une crise financière identique à celle qui l’avait frappée il y a dix ans. Le gouvernement avait pris des mesures d’aide au sauvetage de l’entreprise après l’occupation du siège de KW par les mineurs.

“La situation des travailleurs et travailleuses est très tendue et exige une forte réponse et des actions spécifiques de la part du gouvernement,” a déclaré Marek Gacka, vice-président de l’Alliance KADRA. “Il faut espérer que la situation prendra fin positivement pour les salariés de Kompania Weglowa. Nous pouvons assurer qu’ils resteront ici jusqu’au bout.”

La coalition des syndicats polonais a publié aujourd’hui une déclaration, dans laquelle elle critique le gouvernement pour son inaction et pour avoir minimisé les problèmes de KW.

Publicités

2 réponses à “200 mineurs polonais occupent le siège d’une entreprise

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s