Grève à la Société des Eaux du Nord: «Plus de bla-bla, des engagements écrits»

La Voix du Nord, 21 novembre 2014 :

Les salariés de la Société des Eaux du Nord (SEN) sont en grève depuis ce vendredi 14 h et, officiellement jusqu’à lundi 8 h, astreintes comprises. S’ils avaient prévu d’aller manifester devant le Stade Pierre-Mauroy, à l’heure du coup du premier match de la coupe Davis, ils sont finalement restés dans l’enceinte de leurs locaux, à Hellemmes, au vu de « grandes avancées » dans leurs discussions avec la communauté urbaine. En jeu : la sauvegarde de leurs emplois, dans le cadre de la fin du contrat de délégation de service public fin 2015.

Deux heures de discussions dans les bureaux de Lille Métropole ont fait basculer ce qui devait être une manifestation très visible, sur le parvis du Grand Stade, en manifestation moins visible, dans les locaux, mais tout aussi suivie. Sur 430 salariés, plus de 300 sont en grève depuis ce vendredi 14 h. La plupart d’entre eux sont réunis jusqu’à 17 h ce vendredi, devant l’entrée principale des bureaux, pavé Napoléon à Hellemmes. Ils devaient se retrouver sur le parvis du stade Pierre-Mauroy mais des rencontres et des courriers ces derniers jours, voire dernières heures, les ont décidés à ne pas battre le pavé.

L’intersyndicale FO, CGT, CFDT, CFE-CGC se bat pour que les emplois de la société soient sauvegardés. En effet, la SEN est liée à Lille Métropole par un contrat de délégation de service public depuis vingt-neuf ans. Dans un an, ce contrat prendra fin. Et il y a quelques semaines, la SEN, candidate à sa propre succession a été évincée par la commission d’appels d’offres. Le recours au tribunal administratif n’a rien donné et l’inquiétude est allée grandissant chez les salariés. Quid de leurs emplois si c’est Véolia qui décroche le marché ? Ou si la gestion de l’eau passe en régie publique ?

Maintien des acquis

« Quelle que soit l’issue (réponse à l’occasion de votes à la communauté urbaine, le 19 décembre puis à la mi-février), nous voulons la préservation de la totalité des emplois, que le transfert se fasse dans de bonnes conditions, avec la reprise totale des rémunérations des uns et des autres, et le maintien des acquis obtenus de haute lutte par nos anciens », explique Noui Bourahli, secrétaire général FO, syndicat majoritaire à la SEN. Ces personnels pour lesquels l’intersyndicale se bat sont au nombre de 232 ; mais ils n’oublient pas les 62 équivalents temps plein qui travaillent déjà en régie pour LMCU (production, travaux de facturation et renouvellement des réseaux) ; ni les 120 équivalents temps plein qui assurent des contrats au sud de la métropole (Ostricourt, Thumeries, Bauvin, Provin, etc.). Ces derniers devraient poursuivre leurs missions après 2015.

« Nous avons décidé de ne plus manifester devant le stade, car nous avions promis de ne pas le faire si des engagements écrits nous parvenaient. Plus de bla-bla, des engagements écrits ! », scande Noui Bourahli. Les syndicats ont été reçus mercredi à la communauté urbaine, « nous avons vu le président Damien Castelain qui nous a semblé très investi ». Dans la foulée, les syndicats ont reçu un courrier de Lille Métropole reprenant chaque point des discussions, des garanties sur la reprise des 232 salariés Eaux du Nord, sur des « accords d’harmonisation » entre la SEN et le futur repreneur, quel qu’il soit. La direction de la SEN a également reçu les représentants des salariés ce vendredi matin. « On nous a en partie rassurés, y compris par écrit, mais tout ne se passe pas ici, cela se passe aussi à Paris », rappelle Christian Vancauwenberghe, délégué syndical CGT. « Il nous manque un courrier pour que nous cessions notre grève : celui du directeur général de la Lyonnaise des Eaux, Philippe Maillard. » L’appel est lancé.

2 réponses à “Grève à la Société des Eaux du Nord: «Plus de bla-bla, des engagements écrits»

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s