Archives quotidiennes : 17/11/2014

Manifestations en Grèce pour le 41ème anniversaire du soulèvement contre les colonels

Romandie, 17 novembre 2014 :

Dix-huit mille personnes, selon la police, se sont rassemblées à Athènes lundi après-midi à l’appel des syndicats et partis de gauche, pour la traditionnelle manifestation commémorant le 41ème anniversaire du soulèvement estudiantin contre la junte au pouvoir, et 14.000 à Thessalonique (nord).

La manifestation dans la capitale, qui s’est tenue sous la surveillance de 7.000 policiers, s’est déroulée cette année à peu près sans heurts. Les policiers ont néanmoins dû faire usage de gaz lacrymogènes et de grenades assourdissantes au moment de la dispersion, vers 16H30 GMT devant l’ambassade américaine.

Lire la suite

Manifestation contre la précarité à Saint-Félicien

Le Journal du Québec, 17 novembre 2014 :

Plus de 200 manifestants provenant principalement du Carrefour jeunesse-emploi, Centre de réadaptation en déficit intellectuel et en troubles envahissants et du Mouvement d’éducation populaire et d’action communautaire du Québec se sont rendus lundi midi devant les bureaux du premier ministre Couillard à Saint-Félicien.

En plus de demander au gouvernement de ne pas couper dans le budget qui leur est alloué, ils ont demandé au PM qui était absent, d’augmenter l’aide à ces organismes.​

Lyon: Le bâtiment occupé par des étudiants et précaires évacué par la police

20 Minutes, 16 novembre 2014 :

L’immeuble de la rue Cazeneuve, investi depuis plusieurs jours selon les occupants, a été expulsé vers 18h ce dimanche…

Leur coup de force n’aura pas tenu longtemps. Ce dimanche soir, la police a procédé à l’expulsion d’un bâtiment de la rue Cazeneuve, dans le 8e arrondissement de Lyon, occupé par des étudiants, précaires et chômeurs. Cette évacuation, marquée par plusieurs interpellations selon les occupants du site, est intervenue sur ordre de la communauté urbaine du Grand Lyon, propriétaire des 35 logements vides «réquisitionnés». «L’expulsion du bâtiment a été réalisée sur demande du propriétaire de l’immeuble dans le cadre d’une procédure de flagrance, l’occupation des lieux ayant débuté samedi», a précisé à 20 minutes la préfecture du Rhône.

Lire la suite

Conseil Général du Gard : Grève le 20 novembre contre l’austérité

Objectif Gard, 17 novembre 2014 :

Ce jeudi à 9 heures, la CGT appelle à manifester devant le conseil général à l’occasion du débat d’orientation budgétaire 2015.

Trop c’est trop pour la CGT, en campagne pour les élections professionnelles du 4 décembre… Ce jeudi à 9 heures devant le siège du conseil général et à 11 heures devant la préfecture (Nîmes), le syndicat appelle à la manifestation. La date n’a pas été choisie au hasard, puisqu’elle coïncide avec le débat d’orientation budgétaire (DOB) censé tracer les grandes lignes du budget 2015. Aujourd’hui plus que jamais, la situation financière du département est difficile : la majorité (PS-PCF-EELV) doit combler un déficit de 50 millions d’euros, résultant de la baisse des dotations de l’Etat combinée à l’augmentation des charges sociales type RSA.

Lire la suite

Conférence-débat à Caen le 21 novembre

A l’invitation du SL-Caen et du groupe caennais de Solidarité Irak, une conférence-débat sur les résistances sociales et féministes au Moyen-Orient, avec Nicolas Dessaux, auteur de Résistances irakiennes. Contre l’occupation, l’islamisme et le capitalisme (L’échappée, 2006), est organisée vendredi 21 novembre à 20h à l’Université de Caen (amphi Tocqueville).

Nairobi : « My dress, my choice »

BBC Afrique, 17 novembre 2014 :

Plusieurs centaines de femmes ont défilé lundi dans les rues de la capitale kényane, Nairobi, pour réclamer leur droit de s’habiller comme elles le souhaitent.

La manifestation a été déclenchée par une vidéo mise en ligne montrant une attaque sur une femme à une station de bus dans la ville de la semaine dernière.

Lire la suite

Action syndicale surprise à la SNCB

Le Vif, 17 novembre 2014 :

Une centaine de syndicalistes ont mené, lundi matin, une action surprise lors du début du comité de pilotage de la SNCB. Les protestataires s’inquiètent des différents signaux envoyés par le patron de la SNCB et la ministre compétente en la matière, Jacqueline Galant, particulièrement en ce qui concerne le statut des ouvriers des chemins de fer. Jo Cornu a tenu à réagir suite à cette action.

Le comité de pilotage devait débuter à 09h00 au siège central du groupe SNCB à la gare du Midi à Bruxelles. Aux côtés du patron de la SNCB Jo Cornu, du CEO d’Infrabel Luc Lallemand, et du directeur général de HR Rail Michel Bovy, des représentants syndicaux étaient présents pour discuter des projets de l’entreprise.

Lire la suite