Archives quotidiennes : 16/11/2014

Sans salaire depuis la rentrée, des enseignants reçoivent des bons alimentaires

Des enseignants du primaire en Seine-Saint-Denis, qui n’ont toujours pas reçu leur salaire depuis la rentrée scolaire, sont contraints à demander des bons alimentaires.

54664a67b4a9aecole2

itele.fr, 14 novembre

Travailler sans être payé. C’est ce qui est arrivé à 231 enseignants du primaire, stagiaires (qui commencent à enseigner juste après avoir réussi le concours) ou contractuels, en Seine-Saint-Denis. A la mi-octobre, ils n’avaient toujours pas été payés depuis la rentrée scolaire. Pour s’expliquer, la direction académique de Bobigny avait évoqué un problème technique. Lire la suite

Publicités

Grève à Gabon Télécom

Gabonactu.com, 16 novembre 2014 :

Une partie des travailleurs de Gabon Télécom en grève depuis jeudi dernier, a menacé de couper le téléphone (fixe et GSM) ainsi que la connexion Internet si la direction de l’entreprise s’amuse à ne pas donner satisfaction à ses revendications qui datent de 2007.

Les salariés en grève revendiquent notamment la prime de cumule de charges suite à la fusion de Gabon Télécom et Libertis, sa filiale de la téléphonie mobile.

Lire la suite

Niger : Les salariés de la société Somaïr en grève

Afriquinfos, 16 novembre 2014 :

Les salariés de la Somaïr ont organisé un sit-in mercredi dernier, devant la direction d’exploitation de la société pour se plaindre des mesures de licenciements. L’appel a été lancé par le syndicat Synamin.

La Somaïr est l’une des deux sociétés d’exploitation de l’uranium du Niger dont les actionnaires sont l’Etat du Niger et l’entreprise française Areva. Cette dernière avait annoncé que des économies devraient être faites pour pouvoir «sauver» les sociétés d’exploitation existantes.

Lire la suite

Bangladesh : Enseignants et étudiants contre le terrorisme religieux

AFP, 16 novembre 2014 :

Des militants islamistes présumés ont tué à coups de machette un professeur de sociologie d’une université du Bangladesh qui s’était prononcé contre le port du voile intégral par ses étudiantes, a annoncé la police dimanche.

Deux personnes ont été arrêtées par la police après l’attaque dont a été victime samedi Shafiul Islam, 51 ans, près de l’université de Rajshahi où il enseignait la sociologie, a ajouté la police.

Lire la suite

Sarthe : Grève à LTR industries contre les licenciements

Ouest France Entreprises, 16 novembre 2014 :

Les salariés de LTR à Spay (Sarthe) sont en grève illimitée depuis mercredi. La direction annonce la suppression de 68 postes, sur 344.

La discrète et ultra-sécurisée usine LTR industries, à Spay (Sarthe), n’échappe pas à la tendance. Elle fabrique du tabac reconstitué à partir de sous-produits du tabac. Un système de fabrication unique en Europe. Depuis 50 ans dans la commune, elle fait travailler, aujourd’hui, 344 personnes et produit 50 000 tonnes de tabac propre par an, à destination des cigarettiers du monde entier.

Lire la suite

Les enseignants du Salamat menacent de faire grève dans 72 heures

Alwihda info, 16 novembre 2014 :

Tchad : A l’issue de l’assemblée générale ce samedi 15 novembre à Am-Timan, les enseignants informent les autorités compétentes de ce qui suit : Un préavis de grève de 72 heures sur le retard dans le versement régulier des salaires au billetage n’excédant pas huit (8) jours après la fin de chaque mois, le refus de l’octroi de l’avance de salaire aux nouveaux intégrés dans un delai n’excédant pas 72heures, la cherté de la vie dans son ensemble et en particulier la flambée de prix du carburant orchestré par les commerçants du Salamat.

« Nous demandons la réglementation et le suivi des prix de denrées de première nécessité et le carburant aux autorités compétentes. En cas de non respect des termes de ce préavis, les enseignants se verront dans l’obligation de cesser avec les activités scolaires dans la région », à souligné l’assemblée.

Lire la suite

Constantine : Les conducteurs du tramway en grève

L’Expression, 16 novembre 2014 :

Plusieurs travailleurs au sein de la société d’exploitation du tramway à Constantine ont entamé une grève depuis vendredi dernier, n’assurant qu’un minimum de service. Les employés, des conducteurs en particulier, exigent d’exercer leur travail dans les mêmes conditions que celles prévues à Alger et Oran.

Selon leurs explications il n’y a pas de raison pour qu’ils travaillent plus que les employés des deux villes citées plus haut. Les conducteurs confirment qu’ils pilotent leurs engins durant six heures sans arrêt pendant quatre jours sans discontinuer, contrairement à ceux d’Alger et Oran qui marquent une pause après cinq heures de conduite.

Lire la suite