Sit-in de soutien à Kamel devant la préfecture de Poitiers

N.R, 14/11/2014 :  » Franchement, Kamel, c’est un type bien « 

Une cinquantaine de lycéens, de membres du collectif « D’ailleurs nous sommes d’ici 86 » et de sympathisants s’est rassemblée, jeudi vers 12 h 30, devant la préfecture pour un sit-in de trois quarts d’heure sur la chaussée. Un cordon de policiers empêchait l’accès au parvis. Une nouvelle fois, ils étaient venus manifester leur soutien au lycéen camerounais, Kamel, libéré vendredi dernier du centre de rétention de Bordeaux mais toujours frappé d’une décision d’Obligation à quitter le territoire français (OQTF). Son avocate a fait appel.

Des lycéens d'Auguste-Perret et le collectif DNSI 86 ont fait un sit-in de soutien à Kamel devant la préfecture.

Des lycéens d’Auguste-Perret et le collectif DNSI 86 ont fait un sit-in de soutien à Kamel devant la préfecture.

Le jeune homme a réintégré le lycée Auguste-Perret où il prépare un CAP de peintre en bâtiment. « Il est revenu de son séjour au centre de rétention très marqué. Il a vu un homme se couper les veines sous ses yeux. Il a perdu 5 kg. Il a été touché de notre soutien », témoignent des camarades de Kamel. « Franchement c’est un type bien. Il est super sympa. Une OQTF, ça se fait pas. Il vient pour étudier », remarque Jérémy. Mélissa évoque son calme, sa manière d’apaiser les conflits. « C’est un adulte dans sa tête », commente l’adolescente. « Ce qu’on espère tous, c’est que son OQTF soit retirée. On est là pour ça aujourd’hui », conclut Estevan.

Prenant la parole, Yvon Plaçais de DNSI 86 reconnaissait une mobilisation moindre que celle du 10 octobre dernier. Mais « elle est nécessaire pour Kamel et les autres mineurs étrangers isolés qui doivent être protégés et non pas être considérés comme des délinquants ». Il a par ailleurs pointé du doigt « de plus en plus de refus de prise en charge de ces jeunes par les conseils généraux ».

Les manifestants se sont séparés après avoir scandé « Non, non, non à l’expulsion de Kamel ! ». De nouvelles actions n’avaient pas été décidées hier à l’occasion du rassemblement. La pétition du collectif DNSI 86 demandant l’annulation de l’OQTF continue de circuler.

* Les bus et autres véhicules ont été déviés de cet axe pendant le sit-in, à l’exception de deux bus que les manifestants ont laissé passer.

Contact : dnsi86info@ gmail.com

Une réponse à “Sit-in de soutien à Kamel devant la préfecture de Poitiers

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s