Manifestation contre les violences policières à Toulouse

I-Télé, 8 novembre 2014 :

Malgré un arrêt interdisant tout rassemblement, ils étaient 300 manifestants selon l’AFP à s’être mobilisés ce samedi à Toulouse aux environs de 14h pour protester contre « les violences policières » et en hommage à Rémi Fraisse.

Sur les banderoles et pancartes, de nombreux slogans anti-Sivens, dénonçant les violences policières ou rendant hommage à Rémi Fraisse : « Rémi, ni oubli, ni pardon », « la police mutile ».

Les manifestants, dont certains étaient grimés en clowns, ont voulu défiler dans la ville en remontant les allées Jean-Jaurès en direction de la médiathèque, seule artère non-bloquée par les forces de l’ordre. Un peu plus tôt dans la journée, des membres du NPA -organisateurs du rassemblement- avaient rencontré le préfet Mailhos pour trouver un compromis suite à l’arrêt préfectoral interdisant la manifestation. Un défilé sur les allées Jean-Jaurès avait été accepté.

Selon France Bleu Toulouse, ils étaient donc un millier à remonter les allées Jean Jaurès en milieu d’après-midi dans un climat calme et festif, même si la tension était palpable entre manifestants et forces de l’ordre.

En fin d’après-midi, des échauffourées ont fini par éclater. Alors que le cortège n’était pas loin d’atteindre le canal du Midi, les forces de l’ordre ont voulu disperser la manifestation. Pour ce faire ils ont commencé à faire usage de gaz lacrymogène.

Les manifestants se sont rapidement repliés, mêlés aux passants et aux journalistes venus couvrir l’évènement. Les premiers heurts ont éclaté entre quelques 150 manifestants et les CRS. Certains jeunes, qui étaient munis de foulards, de masques à gaz et de casques, ont jeté des projectiles sur les forces de l’ordre qui de leur côté ont lancé plusieurs charges.

A 17h30 alors que la nuit tombait, quelques affrontements se déroulaient encore dans le secteur de Jean-Jaurès. Au total, 19 personnes ont été interpellées.

Publicités

3 réponses à “Manifestation contre les violences policières à Toulouse

  1. Pingback: The informant

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s