Archives quotidiennes : 08/11/2014

Manifestation contre les violences policières à Toulouse

I-Télé, 8 novembre 2014 :

Malgré un arrêt interdisant tout rassemblement, ils étaient 300 manifestants selon l’AFP à s’être mobilisés ce samedi à Toulouse aux environs de 14h pour protester contre « les violences policières » et en hommage à Rémi Fraisse.

Sur les banderoles et pancartes, de nombreux slogans anti-Sivens, dénonçant les violences policières ou rendant hommage à Rémi Fraisse : « Rémi, ni oubli, ni pardon », « la police mutile ».

Lire la suite

Hôpital de Pau : les agents inquiets pour l’avenir

La République des Pyrénées, 8 novembre 2014 :

Ils étaient de 100 à 150 syndiqués CGT et non syndiqués à se retrouver dès 11h30 devant l’entrée du centre hospitalier général. Administratifs, soignants et techniques ont clamé « leur inquiétude face à la réorganisation du temps de travail » et une réduction du nombre de jours de RTT, proposée par la direction « pour sauver le bateau ».

En cette année de déficit prévisionnel de 3 M€, « plus important que prévu », l’angoisse des salariés est « tangible » alors que « l’établissement connaît une hausse de 6 % de son activité par rapport à 2013 ». Actuellement, les salariés sont « à 38h45 en moyenne hebdomadaire, sur des roulements de 7h45 » pour la majorité d’entre eux (selon la CGT, il reste encore trois services en 12 heures, les urgences, les sages-femmes et la réanimation).

Lire la suite

Le monde feutré des palaces parisiens secoué par la révolte des femmes de chambre

20 Minutes, 8 novembre 2014 :

«On a plus de pouvoir d’achat». Les femmes de chambre du Royal Monceau et du Park Hyatt Paris-Vendôme ont réussi à arracher cet automne de meilleurs salaires après avoir secoué le monde feutré des palaces parisiens par des grèves inédites.

Au bout de 35 jours de grève, femmes de chambre, gouvernantes, valets, équipiers, cuisiniers, serveurs, barmans et plongeurs du Royal Monceau ont voté la fin du mouvement jeudi et repris le travail dès vendredi, après avoir obtenu une augmentation de leurs salaires de 3% à 6%.

Lire la suite

Des dizaines de milliers de travailleurs de la fonction publique défilent à Rome

Reuters, 8 novembre 2014 :

Des dizaines de milliers d’employés de la fonction publique ont défilé samedi à Rome pour réclamer au gouvernement italien des augmentations de salaire, une amélioration de leur statut et des créations d’emplois.

Les syndicats du secteur public, qui emploie environ trois millions de personnes en Italie, menacent d’organiser une grève générale le mois prochain si leurs demandes ne sont pas satisfaites.

Lire la suite

Hommages à Rémi Fraisse : manifestations interdites à Toulouse et Rennes

Le Parisien, 8 novembre 2014 :

Deux nouvelles manifestations, prévues samedi à Toulouse et à Rennes afin de rendre hommage à Rémi Fraisse, ont été interdites vendredi soir par les préfectures de Haute-Garonne et d’Ille-et-Vilaine. Jeune militant écologiste, Rémi Fraisse est mort dans la nuit du 25 au 26 octobre sur le site du barrage de Sivens (Tarn) lors d’affrontements avec les forces de l’ordre.

Nantes5

D’après les premiers éléments de l’enquête, il a été victime d’une explosion de grenade offensive lancée par un escadron de gendarmerie. Depuis, des dizaines de manifestations ont eu lieu dans toute la France contre les violences policières et en hommage à ce jeune homme. Samedi 1er novembre, deux d’entres elles ont notamment dégénéré à Toulouse et à Nantes faisait apparaître des scènes de guérilla urbaine.

Lire la suite

Seine Saint-Denis : Des bons alimentaires pour des enseignants sans salaire depuis la rentrée !

L’Union, 8 novembre 2014 :

Sans salaire depuis la rentrée des classes, les enseignants stagiaires de Seine-Saint-Denis en sont réduits à demander des bons alimentaires pour subsister.

Depuis la rentrée de septembre, des enseignants de Seine-Saint-Denis (ceux qui ont réussi le concours et qui commencent à enseigner) ainsi que des contractuels du premier degré n’ont reçu aucun salaire. A la mi-octobre, ils étaient 231. La situation s’améliore progressivement. Certains enseignants ont reçu un acompte de 1000 euros mais, selon nos confrères du Parisien, il en reste encore une trentaine qui n’ont toujours pas touché un seul euro des 1600 € mensuels dûs par leur employeur.

Lire la suite

Erevan : Les mères de soldats décédés manifestent devant le Palais présidentiel

Nouvelles d’Arménie, 8 novembre 2014 :

Un groupe de parents dont les fils sont morts dans l’armée, dans des circonstances hors combat ont menacé d’entamer un piquet de grève près du bureau présidentiel à Erevan et y rester jusqu’à ce que le chef de l’Etat les rencontre personnellement.

Les citoyens qui ont tenu des manifestations hebdomadaires semblables devant le bâtiment du gouvernement pendant des années, ont dit qu’ils ont perdu tout espoir d’obtenir une réponse adéquate à leurs exigences du gouvernement et qu’à partir de maintenant ils allaient chercher justice auprès du président seulement.

Lire la suite