Engis: Grève à l’usine Prayon

RTBF, 28 octobre 2014 :

La société chimique Prayon, à Engis, en région hutoise, est en grève ce mardi. Le mot d’ordre a été lancé en front commun. Les travailleurs souhaitent, par cet arrêt de travail, manifester leur opposition au nouveau gouvernement et à ses projets en matière de fin de carrière.

Ce n’est pas un coup de colère, ce n’est pas une protestation émotionnelle, ce n’est pas de l’opposition à tout crin: c’est au contraire un mouvement réfléchi. Une usine chimique classée à risque comme la société Prayon, ça ne s’arrête pas de façon improvisée ou désordonnée. Les syndicats ont tenu un assemblée vendredi dernier, et cette entreprise de 800 travailleurs a décrété 24 heures de grève pour ce mardi. La direction a été prévenue, de façon à programmer l’arrêt de travail.

Ce n’est pas tant la perspective de la retraite à 67 ans qui fait réagir, mais plutôt un ensemble de mesures, moins médiatiques, qui rétrécissent les possibilités d’aménagements des fins de carrière. Le saut d’indexation et ses répercussions à court, moyen et long terme sur le pouvoir d’achat sont également très difficiles à accepter par les ouvriers et les employés, selon les délégués du personnel de la société Prayon. Ils ont prévu, dans le courant de la journée, de mener l’une ou l’autre action pour sensibiliser la population engissoise.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s