Le régime d’Iran récolte la colère

Communiqué du Parti Communiste-Ouvrier d’Iran (PCOI), 26 octobre 2014 :

Le régime d’Iran récolte la colère

Les lois anti-femmes doivent être abolies !

La colère et la haine de la population contre les jets d’acide sur le visage des femmes ont augmenté et ont conduit à de splendides actions de protestation ces derniers jours à Téhéran et dans d’autres villes ainsi qu’à un appel à la grève générale samedi dans la ville iranienne d’Ispahan.

ispah1

Manifestantes et manifestants se sont rassemblés devant le parlement et ont scandé « Les lois anti-femmes doivent être abolies ! ». Des milliers de personnes en colère se sont rassemblées devant le bâtiment de la justice à Ispahan et ont scandé : « La maison islamique des représentants est une honte, honte à nous si jeter de l’acide sur les femmes ne provoque pas des protestations en Iran, le voile (hidjab) ne peut être imposé par la force, l’Iran ne deviendra pas l’Irak, nous ne voulons pas la loi d’Amre be Marouf » (imposant aux femmes de porter l’habit islamique). Les manifestants ont aussi scandé contre le silence des membres du gouvernement qui signifie un soutien à Daesh.

Les gens connaissent ceux qui jettent de l’acide et les différents corps du gouvernement les organisent contre les femmes. Ceux qui ont organisé des meurtres de masse, instauré la lapidation, torturé et violé dans les prisons, ceux qui ont imposé des centaines de lois rendant le voile obligatoire et fouettant les femmes non-voilées, ces gens là sont les membres de la Maison des Représentants, les Imams du vendredi, les premiers ministres et leurs cabinets, des gens comme Khomeini et Khamenei, le système judiciaire, et toute leur armée de mercenaires et de miliciens vicieux.

La population scandait des slogans contre eux, contre les mercenaires du corps gouvernemental appelé Amre be Marouf (imposant le port du voile ainsi que le code d’habillement islamique dans la rue) et contre les lois anti-femmes.

Des milliers de personnes ont participé la manifestation à Ispahan, deux femmes ont retiré leurs voiles devant les lanceurs d’acide à la Daesh et sont éloignées accompagnées par d’autres gens. La population d’Ispahan a annoncé qu’elle continuera les protestations et ont organisé une grève générale samedi à laquelle ont été appelé à participer les étudiants, les lycéens et les commerçants. Les étudiantes et étudiants de l’Université de Sciences et Technologie de Téhéran ont organisé une manifestation condamnant les agressions à l’acide et exprimant leur solidarité avec les victimes de ces agressions.

Le Parti Communiste-Ouvrier d’Iran dit « Bravo ! » aux manifestantes, manifestants et à toute la population à travers le pays, et appelle tous les amoureux de la liberté à manifester. De toutes ses forces, la population doit descendre dans les rues pour manifester contre les crimes du gouvernement et en solidarité avec les victimes des agressions à l’acide.

Parti Communiste-Ouvrier d’Iran

2 réponses à “Le régime d’Iran récolte la colère

  1. Pingback: Manifestations étudiantes à Téhéran et à Babol contre les agressions misogynes | Solidarité Ouvrière

  2. Pingback: Derniers rapports sur les manifestations contre les agressions sexistes et misogynes à l’Acide en Iran | soliranparis Blog

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s