Les employés municipaux manifestent et bloquent le centre-ville de Montréal

Le Journal de Montréal, 16 octobre 2014 :

Un «grand dérangement» de 24 heures est à venir, a prévenu la Coalition syndicale pour la libre négociation, jeudi, à la suite d’une manifestation qui s’est tenue sur l’heure du midi devant l’hôtel Reine Elizabeth, au centre-ville de Montréal.

Les syndiqués municipaux se disent prêts à mener une vraie guerre de tranchées au gouvernement du Québec.

«On ne donne pas de date parce que notre force c’est d’être capable de se retourner de bord très rapidement et c’est ce qu’on fera», a prévenu Marc Ranger, porte-parole de la Coalition.

La grève n’est pas écartée, a confirmé M. Ranger qui soutient que dans 80 % des structures syndicales, en excluant les pompiers et policiers, des mandats ont été approuvés.

Consciente que leurs actions ont des conséquences sur le quotidien des citoyens, la Coalition assure poursuivre son travail de sensibilisation auprès du public.

«L’opinion publique est importante pour nous, a fait valoir M. Ranger. On ne fait pas toujours dans la dentelle, mais il y a des causes importantes et on doit poser les gestes pour arriver à se faire entendre.»

Appuis

Au cours des prochaines semaines, la Coalition est convaincue que des maires prendront leur courage à deux mains pour faire des sorties publiques et appuyer les employés municipaux.

«Il y a plusieurs maires qui n’en veulent pas du projet de loi 3. Ils souhaitent de bonnes relations de travail», a assuré M. Ranger.

Il a accusé le gouvernement de Philippe Couillard de céder aux demandes des maires de Montréal et de Québec, Denis Coderre et Régis Labeaume.

«On a deux “sauveurs” au Québec, qui marchent sur les eaux et qui ont tout ce qu’ils veulent. Coderre et Labeaume veulent passer comme des bulldozers», a ajouté M. Ranger.

La Coalition demande au ministre des Affaires municipales, Pierre Moreau, de cesser de s’entêter en bloquant les négociations.

Rassemblement

Les employés municipaux se sont réunis jeudi matin au Palais des congrès pour le point sur l’état du projet de loi 3, la contestation juridique à venir et les prochaines étapes de la mobilisation.

Ils ont par la suite pris d’assaut le centre-ville de Montréal pour se diriger vers le Reine Elizabeth. À l’intérieur de l’hôtel se déroulait le Grand Forum pour de nouveaux partenariats, organisé par l’Institut pour le partenariat public-privé et l’Union des municipalités du Québec.

Le samedi 18 octobre, la Coalition prévoit également manifester à Trois-Rivières où le Parti libéral du Québec sera réuni pour son conseil général.

M. Ranger a aussi invité les syndiqués à «célébrer» la mairesse de Longueuil, Caroline St-Hilaire, le mardi 21 octobre au cours de la séance du conseil.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s