Tiaret : une jeune fille se suicide pour rejeter le mariage forcé

Le Matin, 3 octobre 2014 :

Une jeune fille a préféré se donner la mort que de subir un mariage qu’elle n’a pas voulu.

Voilà un fait divers d’une brutalité inouie. Il renseigne si besoin est sur le sort fait aux femmes en général et aux jeunes filles en particulier en Algérie. Une jeune fille de 17 ans répondant aux initiales de B.M., résidant à Melakou, un petit village situé à une quinzaine de kilomètres de Tiaret, s’est donné la mort mardi dernier en se jetant sur la route qui mène de Medroussa à Melakou, depuis l’arrière d’un véhicule utilitaire de marque Mazda, en signe de protestation contre le mariage forcé dont elle allait faire l’objet du fait d’une décision unilatérale prise par sa famille.

Ce drame survenu une semaine avant les noces a jeté l’émoi parmi la population locale. D’autant que la scène du suicide est violente, une chute volontaire sur la chaussée alors que le véhicule roulait à vive allure, selon les informations que nous avons recueillis sur place. Ce geste ultime de désespoir renseigne sur le degré d’inconscience de certaines familles conservatrices qui continuent de sceller le sort de jeunes filles, souvent mineures, comme c’est le cas pour cette victime.

Cette dernière a été inhumée le soir même en présence d’une foule nombreuse dans son village natal. La Gendarmerie nationale aurait ouvert une enquête. Pourra-t-elle pour autant démontrer quelque responsabilité et d’éventuel coupable dans ce drame qui renvoie notre société à ses limites rétrogrades ?

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s