Manifestation des travailleurs de la Seita à Paris

Ouest France, 23 septembre 2014 :

Ils ont défilé jusqu’à l’Assemblée nationale. Parallèlement, syndicats et direction n’ont pas trouvé d’accord sur les conditions de licenciement.

Ils ont quitté Carquefou dans la nuit de dimanche à lundi pour participer à la seconde manifestation nationale contre le PSE (plan de sauvegarde de l’emploi) de la Seita, filiale d’Imperial Tobacco, qui prévoit la fermeture de l’usine du Nord-Loire en janvier prochain (327 salariés).Les manifestants ont défilé jusqu’à l’Assemblée nationale et devant la direction générale du groupe, très encadrés par des CRS.

« Ce n’est même plus une manif, proteste David Valvadrin, militant CGT. On est parqué sur le trottoir devant la direction. On ne nous laisse pas nous exprimer alors qu’on est là pour défendre notre travail. »Les manifestants n’ont pas été plus satisfaits de l’issue de la réunion qui se tenait au même moment. Syndicats et direction ne parviennent pas à se mettre d’accord sur les conditions de licenciement. « Elles sont largement insuffisantes. On a juste obtenu un congé de reclassement de 14 mois au lieu des 13. » Les manifestants sont rentrés, lundi soir, lessivés, mais déterminés à poursuivre la mobilisation.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s