Chili: grève dans la plus grande mine de cuivre au monde

Nice Matin, 22 septembre 2014 :

Les salariés d’Escondida, la première mine de cuivre au monde, contrôlée par le géant anglo-australien BHP Billiton dans le nord du Chili, ont entamé une grève de 24 heures par réclamer de meilleures conditions de travail.

« C’est une grève d’avertissement de 24 heures qui a été lancée et les opérations sont paralysées », a déclaré à l’AFP Gustavo Tapia, président de la Fédération des Mineurs du Chili, qui regroupe les syndicats d’Escondida.

Quelque 2.000 employés de la mine ne se sont pas présentés à leur travail pour protester contre la « violation des accords conclus entre l’entreprise et le syndicat, portant notamment sur les heures de travail et la sécurité de l’emploi », a ajouté Tapia.

Les travailleurs ont l’intention de déclencher un nouvel arrêt de travail d’avertissement mercredi et n’excluent pas d’autres mesures si la société ne répond pas à leurs revendications.

De son côté, la direction n’a pas fait de commentaire sur ce mouvement ni indiqué dans quelle mesure il avait perturbé les activités de la mine.

La production de cuivre sur le site d’Escondida a dépassé 1,19 million de tonnes en 2013.

La mine, qui est située à Antofagasta (à 1.300 km au nord de Santiago du Chili), est la propriété de BHP Billiton (57,5%), du groupe anglo-australien Rio Tinto (30%) et des Japonais de JECO Corporation (10%) et JECO 2 ltd (2,5%).

Le Chili est le plus important producteur de cuivre de la planète, couvrant un tiers de l’offre mondiale.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s