Grève les 24 et 25 septembre au centre hospitalier de Belfort Montbéliard

L’Est Républicain, 19 septembre 2014 :

LES SYNDICATS CASAP, CFDT, CGT, CNI et FO du centre hospitalier de Belfort Montbéliard (CHBM) ont déposé un préavis de grève concernant les services des urgences. Le mouvement doit prendre effet mercredi 24 septembre à partir de 20 h jusqu’au jeudi 25 septembre à 21 h.

La direction du CHBM confirme pour sa part avoir été destinataire de ce préavis de grève et annonce qu’elle sera amenée à préciser sa position à l’issue de la réunion du comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail (CHSCT) du jeudi 25 septembre. Il sera précisément question des urgences du CHBM au cours de cette réunion.

L’intersyndicale CASAP (aides-soignantes), CNI (infirmières), CFDT, CGT, FO du CHBM appelle les personnels des urgences à se rassembler jeudi 25 septembre à partir de 8 h devant le site du Mittan pour manifester « contre le projet de réorganisation des SAU (services d’accueil des urgences), UHCD (unité d’hospitalisation de courte durée) et SMUR (structure mobile d’urgence et de réanimation) ». « Ce combat vous concerne tous », affirme l’intersyndicale, « parce que nous sommes tous de potentiels usagers des urgences bien sûr mais aussi parce que l’organisation ou la désorganisation des urgences impacte tous les services de l’établissement. Réviser les organisations des urgences est un sujet d’actualité, mais l’envisager avec comme fil conducteur une baisse des effectifs n’est pas le meilleur choix pour garantir une offre de soins de qualité. »

Le préavis de grève couvre l’ensemble des personnels médicaux et non médicaux du CHBM. Les revendications, précisent les syndicats CASAP, CFDT, CGT, CNI et FO sont les suivantes : « Révision des organisations médicales, de manière à optimiser la gestion des flux, préalable à la réorganisation des SAU et UHCD ; refus des suppressions de postes aux urgences ; maintien des postes ASH pour garantir l’hygiène des locaux des services des urgences. »

Respect des repos et des récupérations

L’intersyndicale rejette « les modalités proposées pour la gestion de l’absentéisme dans le projet d’organisation des SAU et UHCD et demande de garantir le poste d’ IDE infirmière polyvalent du soir en permanence. L’intersyndicale demande aussi « le maintien de la deuxième AS (aide-soignante) du soir au SAU, sur le site de Montbéliard et la création d’un deuxième poste d’AS du soir sur le site de Belfort ainsi que le respect des temps partiels et des repos, récupération d’heures supplémentaires prévus selon la législation ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s