Bon-Sauveur : « Coup d’État » du personnel

News4news, 19 septembre 2014 :

Caen : La tension est montée d’un cran, mardi, entre le personnel gréviste de l’EPSM (Établissement public de santé mentale) et la direction. À la suite d’une nouvelle assemblée générale, les grévistes ont choisi d’investir les locaux de la direction de l’établissement, absente mardi matin.

« C’est un coup d’État, a annoncé Bruno Lechaftois, de la CGT. Un événement inédit dans les hôpitaux français. » « Les nouveaux directeurs sont les personnels », préviennent, via un communiqué, le syndicat Sud santé sociaux.

En milieu de matinée, l’ambiance reste bon enfant dans les locaux de la direction. Dans le bureau du directeur, une partie de poker s’engage. Plus loin, des grévistes planchent sur la rédaction d’un « cahier de doléances ».

« On est au travail, assure Karine Marais, infirmière au sein de l’établissement et désormais autoproclamée à la tête de la direction des soins. On a déjà pris plusieurs mesures : on remet les RTT en place, on demande des postes supplémentaires, des titularisations… »

« Obstination stérile »

Ce durcissement de le contexte intervient alors qu’un nouveau Comité technique d’établissement (CTE) était appelé , hier après-midi, à l’Agence régionale de santé (ARS). Cette fois, contrairement à la semaine dernière, pas de face à face avec les CRS.

Seul syndicat à avoir causé le choix de la négociation avec la direction, la CFDT, deuxième organisation syndicale de l’EPSM, a fustigé « l’obstination stérile » de la CGT et de Sud.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s