Menottes et mise en examen pour un syndicaliste CGT

Voix du Nord du 18 /09/2014 :

MAUBEUGE. Drôle de retour de vacances pour Fabrice Preux, salarié au foyer Le Fennec de Maubeuge où il est représentant CGT du personnel. Le Maubeugeois a été mis en examen mardi pour diffamation dans un conflit qui part de… l’Allier. Et ce, au terme d’un parcours qui étonne par les moyens matériels et judiciaires mis en œuvre.

Fabrice Preux n’a pas répondu à une convocation de justice en août, de fait il était en vacances. Lundi, il apprend qu’il doit se rendre au commissariat. Il en pressent les motifs. En début d’année, il a posté sur le blog de la section CGT santé-action sociale de Sambre-Avesnois un appel à soutenir une consœur de l’Allier qui a dénoncé des maltraitances présumées dans un foyer pour handicapés de Néris-les-Bains et, au terme d’un conflit avec sa direction, a obtenu la résiliation judiciaire de son contrat de travail aux torts exclusifs de l’employeur. Lequel a attaqué en diffamation, malgré des images accablantes produites par la salariée.

La plainte en diffamation débouche sur une instruction judiciaire, confiée à une juge de Montluçon, qui a transmis à une consœur avesnoise le soin d’entendre le militant. Mardi, Fabrice Preux a donc eu droit au tapis rouge: mandat d’amener, menottes, et un petit tour en voiture direction le TGI d’Avesnes. Ç’aurait pu être pire: il lui a été signifié qu’il échappait de peu au contrôle judiciaire…

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s