Archives quotidiennes : 16/09/2014

Au lieu d’augmenter les salaires des femmes de chambre, les hôtels Marriott demandent aux clients de laisser des pourboires

Se défausser de ses responsabilités d’employeur sur ses propres clients, c’est un concept auquel il fallait penser et je dis bravo ! Le PDG des hôtels Marriott (500 millions d’euros de bénéfice/an), qui se préoccupe donc énormément du bien-être de ses salariés, a lancé une campagne auprès des clients de la chaîne d’hôtels pour qu’ils n’oublient pas les pourboires des femmes de chambre… Sans qu’il lui soit venu à l’idée d’augmenter leurs salaires !

Par Alan Light; Mariott Hotel, Coralville, Iowa, via Flickr

Par Alan Light; Mariott Hotel, Coralville, Iowa, via Flickr

Slate, 16.09.2014

Le PDG des hôtels américains Marriott veut aider les femmes de chambre qui travaillent pour sa chaîne. Mais au lieu d’augmenter leur salaire, il a lancé une campagne pour encourager les clients à leur laisser des pourboires.

L’initiative s’appelle «L’enveloppe s’il vous plaît» et a été créée en partenariat avec Maria Shriver, l’ex femme d’Arnold Schwarzenegger. De nombreux voyageurs ne savent pas qu’il faut laisser un pourboire, et il y a un gros effort d’éducation à faire, explique Shriver. Cette semaine, des enveloppes seront placées dans 160.000 chambres Marriott en Amérique du Nord. Lire la suite

Publicités

Berck : son mari se pend au travail, l’employeur lui envoie la corde par La Poste

@F3nord, 14/09/2014

La veuve d’un homme qui s’est donné la mort sur son lieu de travail a reçu par la Poste, de la part de l’ancien employeur de son mari, la corde ayant servi au suicide. 

3

Maladresse ? Lysiane Reboul ne croit pas à cette version des faits et parle « d’intimidation ». Car l’histoire se passe également sur fond de soupçons de harcèlement au travail. Pour elle, son mari, âgé de 49 ans, s’est suicidé parce qu’il était harcelé par un collègue depuis plusieurs années. Elle se bat pour faire reconnaître le suicide en « accident du travail » et a déposé une plainte en ce sens qui est actuellement à l’étude. Le directeur de l’entreprise affirme, lui, que les tensions avec le collègue avaient été « réglées depuis longtemps « .

Un employé d’Arcelor-Mittal de Fos amputé de la main

A force de rogner sur les effectifs, au détriment de la sécurité, on brise des travailleurs-euses…

L'accident s'est produit dans l'unité de cokerie de l'usine Arcelor-Mittal de Fos-sur-mer.

L’accident s’est produit dans l’unité de cokerie de l’usine Arcelor-Mittal de Fos-sur-mer.

metronews.fr, 11-09-2014

ACCIDENT – Mercredi soir, un employé de 23 ans de l’usine Arcelor-Mittal de Fos-sur-Mer a dû être amputé de la main suite à un accident sur une machine. Les syndicats dénoncent le manque d’effectifs.

L’accident fait froid dans le dos. Mercredi soir, vers 23 h 30, un employé de 23 ans travaillant dans une usine Arcelor-Mittal de Fos-sur-Mer, là où le charbon est transformé pour alimenter les hauts-fourneaux, a eu la main coincée dans l’une des machines de la chaîne d’alimentation. Lire la suite