Non à la répression contre les cheminots en Argentine !

Campagne lancée par le Groupe Socialiste Internationaliste :

Non à la demande de levée d’immunité syndicale à l’encontre des délégués cheminots de Sarmiento.

Nous, soussignés, nous prononçons contre la levée d’immunité syndicale, les poursuites pénales et toutes les démarches entreprises à l’encontre des délégués du chemin de fer Sarmiento de Buenos Aires en Argentine (dirigés par Rubén « Pollo » Sobrero), de la part du ministre des Transports, Florencio Randazzo.

Sont ainsi persécutés les délégués Mónica Schlottauer, Edgardo Reynoso, Luis Clutet, Rubén Maldonado et, enfin, Julio Capelinsky, travailleur du secteur propreté. Ils sont tous accusés d’être responsables d’un supposé « attentat » de trains. Il est clair qu’il n’y a eu aucun attentat, aucune destruction.

C’est ce que « prouvent » les vidéos diffusés par le gouvernement-même.

Ce n’est donc que fausses accusations, dans le double but d’intimider ceux qui luttent et de continuer à criminaliser la protestation sociale.

Une pétition peut être signée à cette adresse

Le Groupe Socialiste Internationaliste appelle à un rassemblement le vendredi 19 septembre à 18 heures devant l’ambassade d’Argentine, 6 rue Cimarosa, Paris 16e, Métro Boissière, à Paris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s