Saint-Cloud (92) : Des lycéens empêchent l’expulsion d’une camarade

Le Courrier de l’Atlas, 8 septembre 2014 :

Une lycéenne évite l’expulsion grâce à la mobilisation de ses camarades. A peine une semaine après une rentrée scolaire sous tension, le gouvernement a certainement voulu éviter un conflit lycéen.

Remaniement tardif du gouvernement, réforme des rythmes scolaires qui a encore du mal à passer, la rentrée scolaire ne se fait pas dans les meilleures conditions. Alors quand les élèves du lycée Santos Dumont à Saint-Cloud ont organisé un rassemblement devant l’établissement, ce lundi (8 septembre) pour contester l’expulsion de leur camarade Camila Barbosa, le gouvernement a reculé et libéré cette dernière. La peur de revivre une « affaire Leonarda » y est certainement pour beaucoup.

Des vacances à la rétention

Contrôlés à Perpignan, dans le bus qui les ramenait de vacances, Camila Barbosa et son frère Luciano ont été arrêtés et placés au centre de rétention administrative (CRA) de Toulouse Cornebarrieu le 2 septembre dernier. « A 18 ans, au moment de demander un titre de séjour à Argenteuil, son passeport périmé a empêché Camila de déposer sa demande de titre de séjour » selon RESF. Depuis la jeune fille avait fait refaire son passeport valide depuis le mois d’août.

Mobilisation

L’expulsion de Camila et Luciano Barbosa avait été fixée au 9 septembre, malgré les justificatifs de scolarité et les lettres d’enseignants en leur faveur présentés au tribunal administratif de Toulouse. Pour signifier leur soutien à Camila et leur opposition à cette expulsion, les lycéens avaient prévu, ce lundi à midi, un rassemblement devant le lycée Santos Dumont (92). Une menace qui a porté ses fruits puisque samedi (6 septembre), Camila et son frère « ont été libérés sur ordre du ministère de l’Intérieur qui a eu écho de la mobilisation des lycéens qui se préparait » rapporte RESF.

L’ombre de l’affaire Leonarda

Dans un contexte de rentrée déjà tendue (rythmes scolaires…), le gouvernement a certainement voulu éviter de voir les lycéens et étudiants descendre dans la rue en masse, comme ce fût le cas l’année dernière, pour les lycéens Leonarda et Khatchik. Malgré la libération de Camila Barbosa, les élèves du lycée Santos Dumont ont fait savoir que le rassemblement était maintenu pour demander la régularisation immédiate de leur camarade et de son frère.

Le gouvernement est prévenu, les expulsions dans la confidentialité de l’été sont finies.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s