Archives quotidiennes : 03/09/2014

Quand le PS accusait la droite de stigmatiser les chômeurs

leparisien.fr, 2/09/2014

«Je demande à Pôle Emploi de renforcer les contrôles pour être sûr que les gens cherchent bien un emploi.» Cette mission, nécessite un «état d’esprit différent, des convocations et des vérifications». «Sinon on est radié.» Lâchée ce mardi matin par le ministre du Travail, François Rebsamen, cette déclaration résonne comme un virage à 180°.

«Nicolas Sarkozy préfère combattre les chômeurs à défaut de combattre le chômage», dénonçait le Parti socialiste, en février 2012. | Capture d'écran site du Parti socialiste

«Nicolas Sarkozy préfère combattre les chômeurs à défaut de combattre le chômage», dénonçait le Parti socialiste, en février 2012. | Capture d’écran site du Parti socialiste

Et ce, même s’il nuance en évoquant les «problèmes de salaires» et «d’adéquation» rencontrés par certains chômeurs. Car du temps où il était dans l’opposition, le Parti socialiste n’avait pas de mots assez durs pour accuser la droite de stigmatiser les demandeurs d’emploi, comme en témoigne notre plongée dans ses anciens communiqués.

Décembre 2005, «un véritable harcèlement».  Lire la suite

Grève à la GTOI : les négociations viennent de débuter ce matin

Réunion 1ere, 3 septembre 2014 :

Les salariés de la GTOI ont débrayé en début de semaine pour protester contre le licenciement d’un chef de chantier. Les premières discussions ont échoué, mais les négociations viennent de reprendre entre la direction et les délégués du personnel.

Lundi matin, les délégués syndicaux de la GTOI (Grand Travaux de l’Océan Indien) appelaient les 1093 salariés de la plus grosse entreprise de BTP de l’île à la grève. La CGTR, la CFDT et la CFTC protestent contre le licenciement d’un chef de chantier. Philibert Grondin, 25 ans dans la société, vient de recevoir son courrier. La direction lui reproche un manquement professionnel dans la conduite d’une construction. Une mise en cause que rejette l’intéressé, estimant lui, que la GTOI ne lui a pas fourni les moyens de mener sa mission dans de bonnes conditions.

Lire la suite

Hôpital de Lisieux : blocus levé, grève maintenue

Le Pays d’Auge, 3 septembre 2014 :

Depuis hier, le personnel de la blanchisserie de l’hôpital de Lisieux est en grève. Une vingtaine d’employés a bloqué l’accès à la blanchisserie dès 7h. Les grévistes ont levé le blocus dans la journée mais le mouvement est maintenu. Les syndicats Sud et CGT ont adressé un courrier à la direction de l’hôpital, déplorant « son refus de négocier ».

Lire la suite

Les Petitjean en grève bloquent l’accès à l’usine

L’Est Eclair, 3 septembre 2014 :

Depuis 5h ce matin, une centaine de salariés de Petitjean, en grève, bloquent l’accès à l’usine de Saint-André. Ils en interdisent l’entrée aux deux directeurs et demandent à discuter directement avec les actionnaires saoudiens du plan de restructuration. Les salariés prévoient de maintenir la grève jusqu’à vendredi.

Rappel des faits

Le PSE prévoit 192 suppressions de postes dont 63 postes d’intérimaires.

Lire la suite

Rodez : Grogne au lycée de la Roque

La Dépêche, 3 septembre 2014 :

105 élèves de seconde, des professeurs et de nombreux parents d’élèves – au bas mot plus de 300 personnes – manifestaient hier devant le lycée La Roque à Rodez. 40 professeurs sur les 60 que compte le lycée La Roque soutenaient cette manifestation, renforcée par de nombreux parents venus prêter main forte.

Depuis plusieurs mois l’établissement est privé, pour raisons de santé, de deux personnels de la direction. Fabienne Fabre, proviseur adjoint et Gilles Bru, directeur d’exploitation, sont absents et ce, pour plusieurs mois, voire pour l’année scolaire. En outre, le directeur du CFPPA (centre de formation pour adultes et représentant du personnel) part à la retraite fin octobre.

Lire la suite

Mobilisation pour la rentrée à Lagny et à la Ferté-sous-Jouarre

77 Infos, 3 septembre 2014 :

Au lendemain de la rentrée scolaire, les professeurs du lycée Samuel Beckett à la Ferté-sous-Jouarre maintiennent leur mobilisation.

Après la suppression du poste titulaire de professeur d’allemand, enseignants et parents d’élèves craignent le non-maintien des cours d’allemand. Ils dénoncent aussi le manque de remplaçant alors que deux professeurs d’anglais sont en congés longue durée.

Lire la suite

Les employés de la Résidence Memphré débrayent

Le Journal de Montréal, 2 septembre 2014 :

MAGOG – Les 35 travailleurs de la Résidence Memphré à Magog, en Estrie, sont en grève depuis mardi matin. Syndiqués CSN, ils tentent depuis le printemps dernier de négocier une première convention collective.

Si les clauses normatives sont pratiquement toutes réglées, c’est sur le salaire que les négociations achoppent avec l’employeur.

Lire la suite