Cameco: les salariés en grève

AFP, 1 septembre 2014 :

Les salariés du producteur d’uranium canadien Cameco poursuivent leur grève, après l’échec des négociations dans un conflit social qui dure depuis 9 mois, a annoncé lundi le groupe.

La grève qui a débuté le 30 août à midi se poursuit. Il n’y a aucune négociation en vue pour le moment, mais s’ils veulent venir nous parler, nous sommes là, a assuré à l’AFP Rob Gereghty, chargé des relations médias au sein de l’entreprise.

Après 9 mois de conflit, 25 réunions de négociations et 6 jours de conciliation fédérale, les parties sont dans l’impasse, a fait savoir le syndicat United Steelworkers (USW) dans un communiqué.

La production est suspendue dans les mines d’uranium de McArthur River et de Key Lake du nord de la province du Saskatchewan (ouest du Canada).

Les 532 employés syndiqués et la direction n’ont pas trouvé de terrain d’entente sur la question des retraites, des avantages sociaux et des compensations financières pour ceux qui travaillent dans des régions éloignées.

Le groupe, dont le Français Areva détient une participation de 37,1%, a multiplié par 4 son bénéfice net au 2 trimestre pour atteindre 127 millions de dollars canadiens.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s