Archives quotidiennes : 28/08/2014

Caen : Les salariés de l’hôtel Malherbe attendent des réponses

Liberté, 28 août 2014 :

Les salariés de l’hôtel de luxe caennais se sont mis en grève samedi. Ils veulent savoir quand ils seront licenciés et dans quelles conditions. Une réunion avait lieu hier,mercredi.

La vente de l’hôtel Malherbe a été révélée dans nos colonnes en mai dernier. C’est à cette occasion que les 22 salariés ont appris la nouvelle de la fermeture de cet hôtel de luxe caennais qui avait accueilli la Kommandantur pendant la Seconde Guerre mondiale.

Lire la suite

Kurdistan : Auto-organisation armée face aux exactions de Daesh

Au Kurdistan d’Irak, la première unité des Forces de résistance populaires vient d’être créée. Il s’agit d’une milice d’autodéfense, composée d’hommes et de femmes de différents groupes ethniques, religieux ou politiques, pour se défendre contre les exactions de l’État islamique. A Kirkouk, après l’envoi d’une délégation, des discussions ont commencé pour la création d’une seconde unité. Nos camarades du Parti communiste-ouvrier du Kurdistan saluent vivement cette initiative d’auto-organisation.

Kirkouk0

Lire la suite

Irak : Pour une force armée communiste

Un article du camarade Adel Ahmed, du Parti communiste-ouvrier d’Irak, traduit de l’arabe par Solidarité Irak :

Dans le bourbier de l’Irak du scénario noir, chaque jour, chaque heure un événement inattendu peut se produire. Au sein du peuple, l’espoir d’un avenir meilleur, plus prospère, d’une vie ordinaire et sans histoire, voir même d’une certaine stabilité, s’est éteint. La situation est noire, sombre comme l’esprit qui ne pense qu’à s’en sortir, à préserver sa vie à tout prix. Depuis dix ans que l’intervention américaine a fait chuter le régime baasiste, pas un jour sans une mise à mort sanglante, sans un déplacement de population, sans une violation des droits humains, sans la chute d’une ville entre les mains des terroristes. Cette situation est le cadeau des USA aux masses d’Irak.

kurdi

Dès son arrivée, les USA ont imposés un gouvernement sectaire, chauvin et religieux. Ils ont offert des strapontins à ceux qui se sont alliés à sa politique agressive. Les forces du scénario noir actuellement à l’œuvre, peuvent remercier mille fois l’Amérique pour leur avoir livré les masses qui croyaient à ses promesses de bien-être, de démocratie et de pluralisme. La bourgeoisie kurde et arabe puis les partis islamistes chiites ont invité les USA à entrer, puis ont promis, joyeusement, de faire de l’Irak une nouvelle Amérique. Ce à quoi nous avons assisté, ce sont les luttes entre ces puissances, les cadavres qui s’amoncellent, faisant de l’Irak un terreau fertile pour l’émergence des courants violents et réactionnaires comme Al-Qaeda et Daesh (« l’État islamique »).

Lire la suite