Archives quotidiennes : 26/08/2014

Biskra : Grève des travailleurs de la commune de Sidi Okba

Pour réclamer leurs salaires, non perçus depuis 9 mois, selon leurs dires, une trentaine de travailleurs de la commune de Sidi Okba, située à 18 km à l’est de Biskra ont refusé, hier matin, de rejoindre leur postes de travail et ils ont organisé un rassemblement devant le siège de l’APC pour faire entendre leurs voix «inaudibles à ce jour malgré les nombreuses requêtes transmises aux autorités compétentes par les voies réglementaires.», déplorent-ils.

art_urlphoto(60444)

«Cette grève improvisée est ouverte. Elle durera jusqu’à ce que notre situation financière soit complètement épurée», a scandé l’un d’entre eux.
Ajoutant que leurs familles sont dans un état déplorable du fait de ce retard de versement de leurs émoluments, les grévistes qui sont pour la plupart des pères de familles, espèrent un règlement rapide de leur situation. Lire la suite

Aéroport de Beauvais : grève au sol de jeudi à dimanche

La CGT a déposé un préavis de grève reconductible à l’aéroport de Beauvais-Tillé à partir de jeudi, pour protester contre la détérioration de la santé des employés faisant face à des conditions de travail trop pénibles.

VDR20110314_1593

Après l’échec des négociations hier, le syndicat a appelé le 26 août 2014 tout le personnel du gestionnaire SAGEB (Société Aéroportuaire de Gestion et d’Exploitation de Beauvais) à se mettre en grève reconductible de jeudi à dimanche, dénonçant l’augmentation des burn-out et de l’absentéisme qui serait due à de mauvaises conditions de travail. Lire la suite

Grève cette semaine à l’hôpital de l’Université nationale de Séoul

SEOUL, 26 août (Yonhap) — Les travailleurs syndiqués de l’hôpital de l’Université nationale de Séoul (SNUH) débuteront cette semaine une grève à durée indéterminée contre la pression du gouvernement pour la privatisation des soins médicaux, a annoncé ce mardi le syndicat de l’hôpital.

527196

Cette grève, qui fait suite aux mouvements de grève de juin et juillet, débutera mercredi et sera suivie par 300 à 400 des 1.500 syndiqués de l’hôpital SNUH. Le personnel des urgences et des soins intensifs ne participera pas à la grève, a fait savoir le syndicat. Lire la suite