Manifestation pro-Kurdes et Yazidis à Paris contre les massacres de l’Etat islamique

(AFP) – Environ 500 personnes ont manifesté samedi à Paris pour soutenir les Kurdes et Yazidis victimes de “massacres“ commis par l’Etat islamique (EI) au Kurdistan irakien et réclamer de l’aide humanitaire pour les populations qui ont fui, a constaté une journaliste de l’AFP.

arton102655-480x320

A l’appel notamment de la Fédération des associations kurdes de France (Feyka), les manifestants ont défilé de République à Bastille derrière une banderole sur laquelle on pouvait lire : “L’Etat islamique prépare un génocide des Kurdes-Yazidis de Sinjar“.

Plusieurs autres associations se sont jointes à cet appel, comme l’Association des Yazidis de France, la Coordination nationale solidarité Kurdistan, le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (Mrap) ou encore l’Institut arménien de France.

“Nous sommes tous kurdes, nous sommes tous yazidis“, “solution politique pour le Kurdistan“, “la femme, la lutte, la liberté“, ont scandé les manifestants, en brandissant des drapeaux kurdes et des portraits du dirigeant des Kurdes de Turquie emprisonné, Abdullah Ocalan.

Nombreux portaient des pancartes sur lesquelles on pouvait lire notamment “Alerte au génocide“, “Front kurde contre l’Etat islamique“, “Musulmans, Chrétiens, Yazidis unis contre la barbarie de l’EI“, ou encore “Le Kurdistan est allergique à l’EI“.

“Nous sommes rassemblés pour demander à la communauté internationale de dénoncer les massacres envers la communauté des chrétiens et des Yazidis d’Irak, et de stopper les Etats assassins qui financent l’EI“, a expliqué à l’AFP Surik Mamedov, coprésident de l’Association des Yazidis de France, portant un tee-shirt sur lequel était inscrit “Yazidis, sauvez-nous du génocide“. Il a également réclamé “une aide humanitaire d’urgence“, pour “nos femmes, nos, soeurs, nos enfants qui ont fui leurs villages“.

“L’Etat islamique tente de commettre un génocide au Kurdistan irakien. Si nous laissons faire, demain, ces barbares viendront en Occident“, a déclaré au micro Berivan Akyol, porte-parole de la Fédération des associations kurdes de France, saluant “la résistance de la population civile au Kurdistan“.

Zin Gémo, Française “d’origine kurde yazidie de Syrie“, est venue “en famille pour défendre des familles, une minorité persécutée par des barbares“. “Il faut aider les familles chassées de chez elles par l’Etat islamique, et attaquer à la source les régimes qui sont derrières ces gens-là“, a-t-elle insisté.

Les Yazidis font face en Irak à l’offensive de l’EI, qui a notamment attaqué Sinjar et d’autres localités où vivaient de nombreux membres de cette minorité kurdophone non musulmane considérée par les combattants jihadistes comme “hérétique“.

dimanche 24 août 2014

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s