Liban : La lutte des journaliers d’EDL continue

L’Orient le Jour, 20 août 2014 :

Des journaliers d’EDL bloquent depuis plusieurs jours l’accès au siège de l’office à Mar Mikhaël (Beyrouth) en signe de protestation contre la publication par la direction d’EDL d’un mémorandum chiffrant les places vacantes au sein de l’office à 897, et donc n’incluant pas la totalité des quelque 1700 journaliers. Ces derniers disent être déterminés à poursuivre leur grève ouverte et leur mouvement de protestation jusqu’à obtention de leurs revendications.

Dans ce contexte, le Conseil d’administration d’EDL a décidé mercredi de porter plainte contre trois journaliers impliqués dans le blocage de l’accès à l’office.

Lundi, des échauffourées avaient éclaté lorsque les journaliers ont tenté d’empêcher les forces de l’ordre d’ouvrir les portes du siège de l’office à Tyr.

Le syndicat des employés et usagers d’EDL a ainsi appelé les forces politiques, le gouvernement et le parlement à mettre fin « à cette mascarade », menaçant d’une escalade des mesures de contestations en début de semaine prochaine.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s