Ferguson : émoi après l’arrestation d’une manifestante de 90 ans

D’après Terrafemina, 19 août 2014

L’arrestation de Hedy Epstein, une activiste politique de 90 ans ayant échappé de peu à l’Holocauste, a ému une partie de l’opinion publique américaine. La nonagénaire a été interpellée, lundi 18 août, en marge d’une manifestation dénonçant l’envoi de la Garde nationale à Ferguson. La ville du Missouri est en proie à des émeutes depuis que Michael Brown, un jeune Noir de 18 ans, a été abattu par un policier, le 9 août.
Hedy Epstein arrêtée à Saint-Louis (Missouri)

Hedy Epstein arrêtée à Saint-Louis (Missouri)

Ferguson n’en finit plus de s’embraser. La ville, située dans le Missouri, est secouée par des émeutes depuis que Michael Brown, un jeune Noir de 18 ans, a été abattu par un policier, le 9 août. Hedy Epstein, une nonagénaire, survivante de l’Holocauste, a été arrêtée, lundi 18 août à Saint-Louis, par les forces de l’ordre, révèle KMOV. Une interpellation survenue en marge d’une manifestation réclamant que justice soit faite en la mémoire de Michael Brown et protestant contre la présence de la Garde nationale.

Motif de l ‘arrestation de la vieille dame : Mme Epstein n’aurait pas obtempéré aux ordres de dispersion lancés par la Garde nationale, réquisitionnée par le gouverneur du Missouri, le démocrate Jay Nixon. Le déploiement de ces militaires, venus prêter main forte aux forces de police, a été annoncé hier. Outre, Hedy Epstein, huit autres personnes ont également été arrêtées.

Sans titre

Une interpellation qui a suscité l’indignation d’une partie de la population. Mme Epstein avait assisté les forces alliés lors des procès de Nuremberg. Elle est juive mais impliquée dans le mouvement de soutien aux palestiniens. Née en Allemagne, elle avait échappé de peu à la barbarie nazi en fuyant vers l’Angleterre durant la Seconde Guerre mondiale. La grande majorité de sa famille a été exterminée à Auschwitz. « Je manifeste depuis que je suis adolescente, je ne pensais pas que je ferai encore ça à 90 ans », s’est-elle émue.

Michael Brown avait été tué, non armé, par un policier. L’autopsie a révélé que le jeune homme a été abattu de six balles, dont deux dans la tête. Un drame qui a « ravivé le spectre du racisme au Etats-Unis », rappelle Libération, « dans une ville a majorité noire, et dont la police et ses dirigeants sont surtout blancs ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s