Archives quotidiennes : 12/08/2014

D’anciennes coiffeuses dénoncent la faillite organisée de leur salon

France Bleu, 12 août 2014 :

Elles sont 19 sur les 20 employées à occuper leur salon de coiffure du Xe arrondissement de Paris, boulevard de Strasbourg, pour dénoncer l’attitude de leur ancien employeur. Le tribunal de grande instance doit se prononcer aujourd’hui mardi sur cette occupation. Le salon a fait faillite mais les anciennes employées sont certaines que cette faillite a été organisée.

Le salon a été placé en liquidation judiciaire fin juillet. En mai, les travailleuses africaines sans papiers de ce salon avaient réclamé un vrai contrat de travail. Elles avaient fait deux mois de grève. Soutenues par la CGT, elles avaient obtenu gain de cause.

Lire la suite

Publicités

Les journaliers d’EDL annoncent une grève ouverte

L’Orient le Jour, 12 août 2014 :

Les journaliers d’Electricité du Liban (EDL) ont annoncé mardi une grève ouverte après l’échec de leurs négociations avec le ministre de l’Energie Arthur Nazarian.

Les journaliers avaient manifesté devant le ministère de l’Energie à Beyrouth pour demander leur inscription au cadre.Ils ont aussi menacé de recourir à des mesures d’escalade.

Lire la suite

Colère à Ferguson, Missouri

Le Monde, 11 août 2014 :

Des vitres de voiture brisées, des magasins saccagés, des scènes de pillage… la ville de Ferguson, dans la banlieue de Saint Louis, dans le Missouri, a été, dimanche 10 août, le théâtre de violences au cours desquelles deux policiers ont été blessés et 32 personnes interpellées.

just

Les émeutes ont éclaté en marge d’une manifestation d’une centaine de personnes pour dénoncer les conditions de la mort d’un jeune homme au cours du week-end.

Lire la suite

5.500 enseignants en grève en Norvège

Internationale de l’Education, 11 août 2014 :

Le mouvement de grève, entamé par 36 enseignant(e)s du Union of Education of Norway (UEN) le 1er juillet dans une seule école de Bergen, prend de l’ampleur puisque 5.500 enseignant(e)s supplémentaires de 130 écoles secondaires ont participé à la journée d’action syndicale organisée ce lundi 11 août.

« Cette grève concerne bien plus que les 7,5 heures », a déclaré la Présidente de l’UEN, Ragnhild Lied, se référant à la proposition controversée obligeant les enseignant(e)s à passer chaque jour 7,5 heures de leur temps de travail à l’école, ce qui, selon le syndicat, ne reflète ni les réalités ni les exigences de la profession. « Nous sommes en grève parce que nous souhaitons pouvoir exercer correctement notre profession et avoir davantage de temps pour accompagner chaque élève et préparer chaque leçon dans les meilleures conditions.  »

Lire la suite

Iran : Manifestation des travailleurs d’Haft Tapeh

L’Agence ILNA rapporte que le samedi 9 août, 500 travailleurs de la compagnie de sucre Haft Tapeh ont manifesté contre le retard de paiement des salaires.

Des travailleurs de différents secteur de la compagnie, comme ceux de l’agriculture, de l’ingénierie, de la maintenance ou des services administratifs, ont participé à cette manifestation.

Lire la suite

Grève à la RATP contre le travail précaire

France 3 Ile-de-France, 11 août 2014 :

La RATP a décidé d’embaucher en août une douzaine d’intérimaires pour pallier une absence de conducteurs de bus en Seine-Saint-Denis, une « première historique » pour les syndicats de la régie qui annoncent une grève lundi. Des lignes de bus sont perturbées, d’autres supprimées.

« En raison de l’absence de plusieurs machinistes (conducteurs) au centre bus des Pavillons-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), la RATP va recourir à douze intérimaires courant août » pour une durée d’un mois, a-t-elle déclaré. « Il s’agit d’une mesure tout à fait localisée, visant à répondre à une situation temporaire, s’inscrivant dans un cadre légal et réglementaire, pour assurer la continuité d’un service de qualité », selon la RATP.

Lire la suite

Grève mardi et mercredi dans la fonction publique au Liban

L’Orient le Jour, 11 août 2014 :

Le conseil de la Ligue des fonctionnaires du secteur public a appelé à une grève générale mardi et mercredi, ainsi qu’à un sit-in mardi devant la direction générale de l’Enseignement technique et professionnel, à Dekouané, rapporte dimanche l’Agence nationale d’information (Ani, officielle).

Cette décision survient à la suite des récents propos du ministre de l’Education, Elias Bou Saab, qui a évoqué la possibilité de prendre des mesures pour contourner le boycott de la correction des examens officiels.

Lire la suite