Archives quotidiennes : 04/08/2014

IRAK – « À Mossoul, ils ont exécuté un homme juste parce qu’il avait mis tomates et concombres dans le même sac »

Hanna*, 37 ans, raconte les exactions de l’État islamique dans sa ville et sa fuite au Liban…

Transterra Media / AFP

Transterra Media / AFP

L’Orient le Jour, 02/08/2014

TÉMOIGNAGE

Père de trois petites filles, Hanna est un des milliers de réfugiés chrétiens au Liban ayant fui l’Irak. Accompagné de ses enfants, son épouse ainsi que sa mère, il a pu échapper aux menaces de l’État Islamique (EI). Un mois après l’offensive des islamistes contre Mossoul où la famille résidait, ils habitent désormais un appartement minuscule à Bourj Hamoud, quartier qui reçoit de plus en plus de rescapés provenant d’Irak. Hésitant au début, non seulement par peur des représailles mais aussi pour ne pas ouvrir à nouveau des plaies loin d’être encore cicatrisées, il a surmonté ces difficultés pour partager un témoignage pour le moins émouvant, où il explique en détail les événements qu’il a vécus ces derniers deux mois, commençant par l’invasion de sa ville jusqu’à son séjour au Liban. Lire la suite

Publicités

Gisors : Un ouvrier hongrois tombe du toit chez ICP

Un accident qui suscite la colère de la CGT qui dénonce les conditions de travail au sein de l’entreprise gisorsienne.

En marchant sur le toit, l'ouvrier est passé au travers de cette plaque d'isolation.

En marchant sur le toit, l’ouvrier est passé au travers de cette plaque d’isolation.

Un accident du travail survenu le 17 juillet dernier est aujourd’hui dénoncé par une partie du personnel qui pointe du doigt des conditions de travail jugées déplorables. Plusieurs ouvriers précaires originaires des pays de l’Est européen se relaieraient sur le site de production cosmétique ICP, certains d’entre eux dormant même sur place… Lire la suite

Nantes – Prison ferme pour deux expulsés de la rue des Stocks

Le Tribunal de Nantes s’illustre une nouvelle fois pas sa férocité particulière à l’encontre des plus fragiles et par sa complicité avec les oppresseurs.

Pas de Justice, pas de paix !

P1D2594173G_crop_640-330_

Le verdict vient d’être rendu à l’instant pour les deux des migrants expulsés, accusés de s’être rebellés vendredi matin devant la préfecture. Ils écopent 2 et 3 mois fermes avec mandat de dépôt – ils partent donc immédiatement en prison – et 1350 euros d’amende – 450 euros pour chaque policier pour « préjudice moral ».

Un cordon policier a empêché un spectateur direct des faits qui devait témoigner au procès d’entrer dans le tribunal.

Sour El Ghozlane (Bouira) : Les travailleurs de l’Enad sans salaire

El Watan, 4 août 2014 :

Les travailleurs de l’Enad, entreprise spécialisée dans la fabrication de détergents, sont entrés en grève depuis hier pour réclamer le paiement des arriérés de salaire.

Ils ne sont pas payés depuis trois mois. Ils étaient près de 400 employés à observer un sit-in devant leur lieu de travail. L’usine est complètement paralysée. «Cela fait trois mois que nous ne sommes pas payés. C’est un problème récurrent que la direction n’a pas voulu régler», souligne un gréviste qui qualifie la situation dans laquelle vivent les travailleurs de catastrophique.

Lire la suite

Pologne : Hommage aux Rroms victimes du génocide commis par les nazis

Plus d’un millier de personnes venues de 25 pays d’Europe ont rendu hommage samedi aux Rroms, victimes d’un génocide sous l’Allemagne nazie, à l’occasion du 70e anniversaire de la « liquidation du camp tzigane » d’Auschwitz dans la nuit du 2 au 3 août 1944 dans le camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau.

AFP, 2/08/2014

Ce jour est une date symbolique pour les Roms : au cours de cette nuit là, 3.000 Roms, dont de nombreux enfants, ont été conduits dans les chambres à gaz du camp nazi d’Auschwitz-Birkenau, installé par l’Allemagne nazie dans le sud de la Pologne.

Cet endroit «symbolise toute la souffrance des Roms et des Sinti à l’époque nazie», a rappelé devant le mémorial aux victimes roms d’Auschwitz le chef de l’Association des Roms en Pologne, Roman Kwiatkowski.

Lire la suite

Bangladesh : Les ouvriers du textile réclament le paiement de leurs arriérés de salaire

Belga, 3 août 2014 :

Plus d’un an après l’effondrement du Rana Plaza, un immeuble qui accueillait des ateliers de confection pour diverses grandes marques de vêtements internationales, à Dhaka, la situation des ouvriers du textile au Bangladesh est toujours très précaire. Dimanche, plusieurs centaines d’entre eux manifestaient pour réclamer le versement de trois mois d’arriérés de salaire et de leur prime liée à la fête de l’Aïd el-Fitr, qui marque la rupture du jeûne du mois de ramadan.

Depuis le mois dernier, une centaine de travailleurs sont, par ailleurs, en grève de la faim. Ils n’ont plus été payés depuis le mois d’avril. Le propriétaire de Tuba Group, qui les emploie, a été placé sous mandat d’arrêt en février dernier pour la mort de 112 de ses travailleurs, décédés dans l’incendie qui a ravagé l’usine de Tazreen Fashions en 2012. Depuis lors, Delwar Hossain est en prison.

Lire la suite

Palestine/Israël : le conflit, prétexte à l’antisyndicalisme…

Campagne Laboustart, 2 août 2014 :

Une tentative de créer un syndicat parmi les personnels palestiniens d’une garage de la Cisjordanie est contrée par un employeur Israélien avec l’assistance de la police.

Les employés des garages Zarfati se sont syndiqués auprès de l’organisation indépendante WAC-MAAN et ont appelé à la grève pour défendre leurs droits.

Lire la suite