Paris : juives et musulmanes se mobilisent pour le dialogue

rtl.fr, 01/08/2014

Une soixantaine de femmes musulmanes et juives tentent de promouvoir le dialogue inter-religieux.

Les "Bâtisseuses de Paix", le 31 juillet 2014, à Paris. Crédit : PIERRE ANDRIEU / AFP

Les « Bâtisseuses de Paix », le 31 juillet 2014, à Paris. Crédit : PIERRE ANDRIEU / AFP

Les Bâtisseuses de Paix, une association regroupant des femmes juives ou musulmanes, ont parcouru cette semaine les rues de Paris pour promouvoir le dialogue inter-religieux et susciter « la réflexion ». Leurs affiches, d’un jaune pétant, ne passent pas inaperçues. Le discours, lui, se veut neutre: « Importez le dialogue de paix à Paris, Sarcelles, Barbès et dans tous les quartiers », martèle-t-il en gros caractères.

L’association refuse l’importation du conflit israélo-palestinien en France. « Ce conflit cristallise chez certains jeunes toute leur rancœur et toute leur frustration, souligne sa président Annie-Paule Derczansky. Il y a une crispation du côté juif aussi, des peurs phénoménales. Le conflit est mal importé, il n’est pas compris et ne repose que sur des émotions, d’un côté comme de l’autre. »

Désamorcer les tensions

« Ce qui se passe à Gaza est un drame humain terrible et je me demandais ce que je pouvais faire », explique-t-elle simplement. L’enseignante et journaliste a réuni quelques membres de son association dans le quartier de Barbès, dans le nord de la capitale, marqué par des violences en marge d’une manifestation pro-palestinienne le 19 juillet. Pour désamorcer les tensions, parler avec les habitants.

Elle a créé Bâtisseuses de paix en 2002, après un voyage en Israël. Là, elle avait été inspirée par des initiatives civiles visant à rapprocher les deux peuples. « Ce qui est possible là-bas, faites-le ensemble ici », assènent d’ailleurs les affiches de l’association.

Proximité culturelle entre musulmans et juifs

La soixantaine de femmes juives et musulmanes de l’association se retrouvent pour des échanges culturels ou interviennent dans les collèges parisiens. Une démarche évidente aux yeux de Annie-Paule Derczansky, pour qui « on oublie trop souvent qu’il y a une proximité historique, culturelle entre les musulmans et les juifs. Ils ont vécu ensemble en Afrique du Nord ».

Jeudi soir encore, ces femmes ont collé leurs affiches sur le parcours de la manifestation pro-palestinienne prévue samedi.

Publicités

3 réponses à “Paris : juives et musulmanes se mobilisent pour le dialogue

  1. bravo !

    J'aime

Répondre à Joelle Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s