Grèce : les « folles » de la place Syntagma toujours debout

L’Humanité, 1/08/2014

Limogées par le ministère des Finances qui les employait dans les centres d’impôt du pays, 595 femmes de ménage luttent depuis 10 mois pour défendre leurs droits. À Athènes, ces battantes sont devenues le symbole du refus de l’austérité. 

grecehd

« Nous resterons jusqu’à ce que l’on nous donne du travail », préviennent-elles.

Une réponse à “Grèce : les « folles » de la place Syntagma toujours debout

Répondre à communisteouvrierdiwuy Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s