Archives quotidiennes : 02/08/2014

Arabie saoudite : 70 travailleurs clandestins s’échappent d’un centre de rétention

Agence France-Presse RIAD, 01 août 2014

Près de 70 travailleurs clandestins, pour la plupart éthiopiens, se sont échappés d’un centre de rétention à Riad, ont rapporté vendredi les médias locaux, précisant que 25 d’entre eux avaient été repris.

L'Arabie saoudite compte sur son sol quelque 9 millions d'étrangers, soit un tiers de la population. PHOTO FAISAL AL NASSER, ARCHIVES REUTERS

L’Arabie saoudite compte sur son sol quelque 9 millions d’étrangers, soit un tiers de la population. PHOTO FAISAL AL NASSER, ARCHIVES REUTERS

Depuis novembre, une vaste campagne lancée contre les travailleurs clandestins, qui doivent régulariser leur situation en trouvant un employeur acceptant de les parrainer ou quitter le pays, a provoqué des affrontements meurtriers. Lire la suite

A Tel-Aviv, une place de la paix, en réponse aux bombes à Gaza

Ils sont là tous les soirs, place de la cinémathèque à Tel-Aviv. Il y a une tente, des chaises, une petite scène, et des gens qui viennent écouter ceux qui pensent, selon le slogan placé bien en évidence sur une pancarte que «ça ne s’arrêtera pas, jusqu’à ce qu’on se parle». Les organisateurs de ce sit-in, ce sont les membres du Forum des familles israéliennes et palestiniennes victimes du conflit. Ils ont décidé d’en faire un rendez-vous quotidien lorsqu’a démarré ce cycle de violence il y a un mois et demi avec l’enlèvement puis l’assassinat de trois jeunes Israéliens, suivi du kidnapping et de l’assassinat d’un jeune Palestinien avant le déclenchement de l’opération militaire meurtrière à Gaza. Lire la suite

Nantes. Huit réfugiés de la rue des Stocks placés en rétention administive

Nantes, 1er août 2014 : 8 réfugiés placés en camp de rétention.

Leur seul tort est de ne pas être né au bon endroit. De ne pas avoir le bon nom. Ne pas être dignes d’un toit, d’un emploi, d’une vie libre.

Leur lieu de vie a été détruit, jetés à la rue, harcelés par les policiers et maintenant placés en rétention. C’est ça le Voyage à Nantes.

0

Ouest-France, 1/08/2014

Les quarante-cinq personnes rassemblées sur la place du Port-Communeau, devant la préfecture, après avoir été expulsées d’un squat de la rue des Stocks, ont été délogées par la police, ce vendredi matin, peu avant 7 heures. Lire la suite

Espagne : la grève des chemins de fer entre dans sa deuxième journée

Les voyageurs espagnols ont fait face à une deuxième journée de désagréments, alors que les cheminots espagnols faisaient grève pour la deuxième journée vendredi afin de protester contre la réduction des dépenses et le manque de personnel.

l-ave-s-100-inaugural-du-troncon-barcelone-figueres-en_372306_516x343

La grève, qui a commencé jeudi, se produit au moment le plus chargé de l’année, alors que des millions d’espagnols commencent leurs vacances d’été.

65% des trains régionaux et 50% des trains locaux circulaient, tandis que 75% du service était assuré aux heures de pointe le matin et le soir. Lire la suite

Crise de nerfs et avis de grève au service de neurochirurgie du nouvel hôpital Riquet

La Dépêche, 31/07/2014

Les personnels de l’hospitalisation complète de neurochirurgie B3 du nouvel hôpital PPR (Pierre-Paul Riquet) sont en grève illimitée à partir de jeudi 31 juillet, indique le syndicat CGT Santé Hospitaliers. Ils dénoncent dans leur service «un sous-effectif structurel et conjoncturel, des plannings toujours fluctuants, des rappels sur repos, désorganisant leur vie privée, rendant impossible la déconnexion avec le travail, dégradant les conditions de travail et de soins», précise la source syndicale.

Les personnels de neurochirurgie appellent à la grève chaque jeudi à PPR Purpan./DDM-C. Giacomel-archives

Les personnels de neurochirurgie appellent à la grève chaque jeudi à PPR Purpan./DDM-C. Giacomel-archives

Danger grave et imminent 

La CGT ajoute que «le service compte plusieurs agents en arrêts maladie pour épuisement professionnel, et un turnover important : onze agents souhaitent quitter le service. Malgré une enquête du CHSCT (comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail) après une procédure de «danger grave et imminent», la direction est toujours dans le déni et refuse de mettre les effectifs supplémentaires au regard de la charge de travail. Soit un effectif supplémentaire de six aides-soignantes et demie et deux infirmières et demie». Lire la suite

Italie : l’autoroute Milan-Naples coupée par des ouvriers en colère

En Italie, plusieurs centaines d’ouvriers de l’aciérie de Terni ont bloqué ce jeudi le trafic sur la principale autoroute du pays qui va de Milan à Naples.

606x340_276246

euronews.om, 31/07/2014

Ils entendaient ainsi protester contre un plan de restructuration de leur usine. La direction prévoit la suppression de 550 postes et la réduction de la moitié de la production du site.

L’aciérie de Terni, située dans le centre de l’Italie, appartient au groupe allemand Thyssenkrupp. C’est un des principaux employeurs de la région. Le plan de restructuration suscite donc une grande inquiétude. Lire la suite

Nantes : Les sans-papiers expulsés des abords de la préfecture

Évacués mercredi du squat qu’ils occupaient rue des Stocks, à Nantes, 45 sans-abri sans-papier ont été délogés ce vendredi, vers 6h. Huit hommes sont en garde à vue.

les migrants étaient installés devant la préfecture depuis mercredi soir© Marc ROGER

Les migrants étaient installés devant la préfecture depuis mercredi soir © M. ROGER

Ouest France, 1/08/2014

« Ils dormaient à même le sol, et sans toit au-dessus de la tête, explique Laurence Ortega, du collectif nantais un Toit pour toutes et tous. Vers 6 h 30, les CRS les ont encerclés. »

Les quarante-cinq étrangers, pour la plupart demandeurs d’asile fuyant les zones de conflits, étaient installés devant la préfecture de Loire-Atlantique à Nantes, entre quai Ceineray et rue de Strasbourg, depuis mercredi soir : quelques heures plus tôt, ils avaient été délogés du squat où ils vivotaient, rue des Stocks, à Nantes.  Lire la suite

%d blogueurs aiment cette page :