Archives quotidiennes : 01/08/2014

ASF : grève aux péages ce week-end

Le Dauphiné Libéré, 1 août 2014 :

La CGT des Autoroutes du Sud de la France a déposé un préavis de grève pour ce week-end, qui concerne son personnel Provence-Camargue aux péages, aux espaces clients et à la fraude. Un mouvement qui intervient lors du week-end de chassé-croisé des vacanciers annoncé comme le plus noir. Mais qui ne devrait pas trop perturber le trafic : « Maintenant tout est automatisé. Ce n’est pas comme avant, lorsque lors des grèves, les usagers passaient la barrière gratuitement » nous confiait hier un syndicaliste.

Les grévistes, qui se rassembleront ce matin à 10 heures devant la Préfecture à Avignon pour demander à être reçus, dénoncent la suppression de 1600 emplois CDI depuis la privatisation d’ASF en 2006. « Dont 27 en 2013, des licenciements pour faute qui sont des compressions économiques déguisées » explique la CGT.

Lire la suite

Chez Air France, la détresse du personnel au sol

Europe 1, 1 août 2014 :

Plusieurs documents soulignent la dégradation physique et psychique du personnel. Un mouvement est prévu samedi, en plein chassé-croisé.

Retard à prévoir. C’est ce qu’on appelle une « grève carrée », non reconductible. Et elle arrive au plus mauvais moment pour Air France : le premier week-end d’août, où la compagnie aérienne connaît sa plus grosse fréquentation de l’année, avec le chassé-croisé entre « juilletistes » et « aoutiens ». La CGT appelle les personnels au sol (agents d’escale, de piste, etc.) de la compagnie aérienne à cesser le travail à minuit dès vendredi soir, pour 24 heures, à Orly et Roissy-Charles-de-Gaulle, ainsi que dans plusieurs aéroports régionaux.

Lire la suite

L’autoroute Milan-Naples coupée par des ouvriers en colère

Euronews, 31 juillet 2014 :

En Italie, plusieurs centaines d’ouvriers de l’aciérie de Terni ont bloqué ce jeudi le trafic sur la principale autoroute du pays qui va de Milan à Naples. Ils entendaient ainsi protester contre un plan de restructuration de leur usine. La direction prévoit la suppression de 550 postes et la réduction de la moitié de la production du site.

L’aciérie de Terni, située dans le centre de l’Italie, appartient au groupe allemand Thyssenkrupp. C’est un des principaux employeurs de la région. Le plan de restructuration suscite donc une grande inquiétude. Lundi, déjà, des centaines d’ouvriers ont cessé le travail. L’un d’entre eux a entamé une grève de la faim.

Grèce : « Le verdict de la honte »

Mediapart, 1 août 2014 :

A Manolada dans le Péloponnèse, c’est la consternation parmi les migrants, travailleurs originaires du Bangladesh, associations anti-racistes et parti d’opposition de la gauche radicale Syriza. A la Cour d’appel de Patras, le verdict vient de tomber : contre toute attente, le propriétaire néo-esclavagiste de la ferme productive de fraises M. Vaggelatos vient d’être acquitté à l’unanimité de l’accusation d’agression et d’emploi illégal de migrants. Le contremaître, Costas Haloulas, a lui aussi été acquitté. Les deux autres surveillants ont été condamnés, l’un pour coups et blessures graves volontaires et l’autre, pour simple complicité en coups et blessures graves.

Les faits remontent au mercredi 17 avril 2013 au soir, lorsque des hommes armés et chargés de superviser le travail des immigrés, ont ouvert le feu sur ces derniers. Les surveillants, ont utilisé des carabines pour disperser les travailleurs immigrés, deux cent personnes environ ainsi rassemblés réclamant leurs soldes. Temps de crise, aussi vécu et pratiqué via ses… authentiques rapports entre le capital et le travail, en passant par le racisme récurent, ce dernier, notons-le, n’aura pas attendu la crise pour agir… comme un grand.

Lire la suite

Des militantes féministes menacées à Bagdad

Alors qu’à Mossoul, les milices fanatiques de l’Etat Islamique sèment la terreur, à Bagdad on assiste au renforcement de milices réactionnaires chiites. Soupçonnée d’avoir commis le massacre de 31 personnes dans le quartier de Zayouna, la milice Asaib Ahl al Haq menace désormais directement nos camarades de l’Organisation pour la Liberté des Femmes en Irak (OLFI).

Créée en 2003, l’Organisation pour la Liberté des Femmes en Irak lutte pour les droits des femmes et assure une protection dans des foyers pour celles qui fuient les violences machistes et en particulier les crimes d’honneur. Selon Dalal Jumaa, une militante de l’OLFI à Bagdad, l’organisation a permis de sauver 200 jeunes femmes depuis sa création.

Lire la suite