Les manifestations reprennent à Tuzla

Le Courrier des Balkans, 31 juillet 2014 :

Plusieurs centaines de citoyens sont à nouveau descendus mercredi dans les rues de Tuzla, réclamant que les « promesses de février » soient tenues. C’est dans cette ville que la révolte populaire de l’hiver avait commencé, et celle-ci n’a pas encore perdu sa vigueur : de nouvelles manifestations sont prévues à Sarajevo.

« Notre première requête est l’amnistie pour tous les participants aux manifestations de février dernier. Beaucoup de jeunes, mais aussi de travailleurs, ont été arrêtés par la police », explique Sakib Kopić, un des fondateurs du syndicat indépendant Solidarnost, et organisateur de la manifestation à Tuzla.

« Des personnes qui ont seulement décidé de lutter pour un meilleur avenir se trouvent à présent en procès, tandis que les policiers qui nous ont frappé, qui ont utilisés les gaz lacrymogène contre les citoyens, restent tranquillement à leur place. Personne n’a été amené à répondre des actes criminels de la police », s’indigne aussi Emina Busuladžić, du comité de grève de l’entreprise Dita, une parmi tant d’autres à avoir fait faillite récemment.

La rage des travailleurs de Tuzla, la ville où la grande vague de révoltes avait commencé en février dernier, est donc toujours bien vive : quelques 500 personnes ont décidé de participer à la manifestation, ainsi que les représentants du plenum citoyen. Les syndicats traditionnels, au contraire, ont critiqué cette manifestation, en affirmant qu’elle serait seulement « une imposture politique en vue des élections d’octobre prochain ».

Les manifestants ont critiqué le travail du gouvernement du canton, le seul à avoir été formé après que les plenums ont exigé les démissions des gouvernements des cantons de Tuzla, Zenica-Doboj, Sarajevo et Una-Sana.

Le gouvernement, dirigé par Bahrija Umihanić, a échoué, ces derniers mois, à trouver une solution pour relancer l’économie du canton. Les promesses visant à revitaliser les entreprises de la région et à punir les responsables des « privatisations criminelles » du passé sont restées lettre morte. Au contraire, les politiciens locaux ont même pris des mesures très impopulaires, comme la loi sur l’éducation primaire et secondaire, qui permettrait d’embaucher des enseignants dans les écoles sans aucun concours public. « Ce gouvernement a tout simplement échoué à passer son test de crédibilité », déplorent les manifestants de Tuzla. De nouvelles manifestations ont également été annoncées à Sarajevo pour le 11 août prochain.

2 réponses à “Les manifestations reprennent à Tuzla

  1. Pingback: #bestof: ” Révoltes contre la guerre en Ukraine Occidentale ” …#Rappel | Contre la Guerre/Against War/«НІ!» ВІЙНІ

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s